Torm

Dieu du courage et du sacrifice de soi, LB [Guerre]

Torm est devenu le maître de la justice après l'abnégation héroïque du légendaire Tyr, qui a péri en défendant les royaumes contre une incursion écrasante de diables. Il brille depuis comme un phare dans le cosmos, et se positionne comme la force la plus civilisée du panthéon, même si Tyr a depuis reprit sa place dans le panthéon. La vérité, la loyauté et un dévouement inébranlable à une cause vertueuse sont ses cadeaux à destination de ses mortels partisans. Torm est également source d'inspiration pour beaucoup de divinités. Toujours droit et vrai, il est consommé par son sens du devoir.

La Loyale Fureur

Torm

Gantelet droit blanc

Torm, patron des paladins et ennemi inébranlable du mal et de la corruption, est la personnification des idéaux chevaleresques au service des peuples de Faerûn. Torm vécu sa vie de mortel au service d'un souverain juste avant d'atteindre son statut divin. Il ne succomba pas à l'arrogance, qui est le lot commun des dieux, préférant se considérer modestement comme le serviteur du bien commun et des lois érigées par les souverains mortels les plus honorables. Bien qu'il soit un dieu véritable, doté d'immenses pouvoirs, Torm, la Loyale Fureur, connaît trop bien les faiblesses des mortels, ayant lui-même été victime de son propre orgueil, de sa naïveté et de son ignorance pendant le Temps des Troubles. À cette époque, il se laissa un temps manipuler par son propre clergé, corrompu et oppresseur. Cet événement lui permit de prendre conscience de ses propres faiblesses et accrut d'autant son sens de l'humilité. À la fois sévère, juste et inflexible quand il est confronté au mal, Torm est capable d'être beaucoup plus avenant quand il traite avec ses amis, les personnes faibles et sans défense, la veuve et l'orphelin.

Entre lettrés, on discute beaucoup de savoir où se trouvait le royaume de Torm et même de savoir quel nom il portait. De nombreux ordres de chevalerie au service de son Église dédient leur vie à la quête du royaume de Torm que le clergé appelle le Haut Siège, ou Chalsembyr. Découvrir ce royaume leur permettrait d'en savoir un peu plus sur la vie de mortel de Torm, un des rares sujets sur lesquels il refuse d'éclairer ses adorateurs. Les écritures du culte précisent que celui qui sera capable de découvrir où se trouve la résidence mortelle du dieu connaîtra l'ascension vers les plans célestes afin d'y rejoindre Torm et de le servir.

Histoire et relation

Lors du Temps des Troubles, Torm affronta Baine dans l'enceinte de la cité de Tantras et parvint à le vaincre en combat singulier. L'issue du combat lui fut également fatale, mais il fut plus tard ramené à la vie par Ao. Torm devint alors aux quatre coins du continent le symbole de l'héroïsme et de la bravoure, le chevalier idéal qui par son sacrifice a su servir les siens. Acte dont la valeur fut reconnue par Ao lui-même. Durant les années qui suivirent, l'Église de Torm connut une renaissance et un renouveau philosophique exceptionnels. Fidèles et penseurs affluèrent et les prêtres de Torm bénéficièrent durant cette période d'une popularité sans précédent.

Aujourd'hui, alors que Baine fait de nouveau parler de lui, le peuple se tourne de nouveau vers Torm et son clergé pour son salut. Tous espèrent qu'à l'issue d'une grande bataille la menace que représente la Main Noire sera éradiquée. Cela s'étant déjà produit une fois, nombreux sont ceux à espérer que cela advienne encore. Le point de vue de Torm et de ses suivants est toutefois plus réaliste : ils savent bien que la situation actuelle est très différente de celle du Temps des Troubles, où la guerre s'était résumée à l'affrontement de deux divinités qui n'étaient rien d'autre que deux mortels d'égale puissance. Aujourd'hui, le secret dont s'entoure le culte de Baine empêche tout affrontement direct, et la menace que représente le Seigneur Noir ne sera éliminée qu'au prix de lourdes pertes en vies humaines.

Torm, Tyr et Ilmater œuvraint souvent de concert et sont connus ensemble sous le nom de la Triade. Son amitié pour Heaum est vieille de plusieurs centaines d'années, ce qui n'empêche pas les Églises de la Loyale Fureur et de la Sentinelle d'être en conflit sur des points importants de dogme et de politique. Comme ennemi du mal très actif, Torm se trouve de nombreuses affinités avec Lathandre, qu'il respecte et admire. Mais depuis le retour du Seigneur Noir, Torm concentre surtout son attention sur la lutte contre les manigances de Baine.

Clergé et temples

Rendre des services est la voie du salut. Chaque échec affaiblit Torm, chaque succès le renforce. Efforcez-vous de maintenir la loi et l'ordre. L'obéissance aux maîtres doit se doubler d'un esprit vif et alerte. Ne laissez jamais faillir votre vigilance face à la corruption, Frappez vite et fort la pourriture qui corrompt le cœur des mortels. Offrez une mort rapide et douloureuse aux traîtres. N'opposez pas aux lois injustes des lois supplémentaires. Suggérez plutôt des solutions de remplacement ou des améliorations. Vos devoirs sont envers la foi, la famille, vos maîtres et toutes les bonnes créatures de Faerûn.

La plupart des temples de Torm sont également des citadelles, généralement construites sur des promontoires offrant la meilleure vue sur les environs. On y trouve des terrains d'entraînement, de hautes tours, des quartiers austères pour leurs habitants et les chevaliers de passage et des temples à l'ornementation dépouillée. L'ordre affectionne le marbre blanc et les statues de lions ou d'hommes en armes. Les salles aux hautes voûtes sont ornées des couleurs des chevaliers tombés au combat.

Depuis l'impressionnant Temple de la Venue de Torm à Tantras, le grand prêtre Barriltar Bhandraddon assume la charge de Pontife de l'ordre. Le bras de son Église s'étend fort loin et il contrôle des ordres chevaleresques sur tout le continent, parmi lesquels on compte l'Ordre du Lion d'Or, dont les membres ont en charge la protection des temples et de parcourir Faerûn pour servir la Pénitence du devoir. Cet ordre est dirigé aujourd'hui par Garethian, un paladin affable et contesté car, depuis le retour de Baine, nombreux sont les membres de l'ordre qui ont été assassinés et la chevalerie réclame des actions plus décidées contre les vils serviteurs du Seigneur Noir.

La Pénitence du devoir est le credo de la foi édicté par la Loyale Fureur qui définit les devoirs et obligations de l'ordre. Il y est stipulé que chaque serviteur de Torm doit dépenser jusqu'à la dernière de ses forces à détruire les cultes de Cyric et de Baine et à faire barrage au perfide Zhentarim. De plus, prêtres et paladins de Torm ont pour devoir de veiller à la pureté des organisations bonnes et de lutter contre la corruption sous toutes ses formes. Les prêtres de Torm prient à l'aube. Le fidèle célébre deux jours saints importants. La Mort Divine, qui commémore le jour où Torm et Baine se sont détruits durant le Temps des Troubles, et la Vraie Résurrection, qui honore deux jours plus tard le retour de Torm à la vie.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Forgotten Realms Wiki

Last Edited: 27 Oct 2019