Gruumsh

Dieu orque des tempêtes et de la guerre, CM [Guerre, Tempête]

Gruumsh est le chef obnubilé et belliqueux du panthéon orque. Affrontant continuellement d'autres dieux au sujet de biens qu'on lui aurait dérobés à l'aube de la création, il pousse l'ensemble des orques à suivre son exemple en conquérant et en massacrant leurs ennemis. Sa grande lance est recouverte du sang des elfes et la lueur de sa torche qui brûle perpétuellement se reflète dans son unique œil.

Le Dieu Borgne

GruumshGruumsh, chef incontesté du panthéon orque, règne sur cette race avec une poigne de fer. Il exige de ses disciples qu'ils soient forts, qu'ils débarrassent leurs rangs des faibles et qu'ils s'emparent de toute terre légitimement leur, c'est-à-dire de tout ce qui leur tombe sous la main. Il ne tolère aucun signe de bienveillance au sein de ses ouailles. La guerre est son credo, mais il n'a rien contre une simple colonisation de temps à autres. Gruumsh méprise tout ce qui n'est pas orque ou de facture orque, et il déteste plus particulièrement les elfes (rapport à son œil). Il éprouve une malice semblable à l'égard des nains, qui contestèrent aux orques le contrôle des montagnes avant de l'emporter. Mais selon Gruumsh, tout ceci n'est que temporaire.

Histoire et relations

Les mythes orques prétendent qu'au moment où les races se partagèrent le monde, rien ne fut laissé au Dieu Borgne, qui prit alors sa lance et frappa la terre pour y créer des cavernes, de sombres clairières et autres terres désolées où installer son peuple. Il a le contrôle absolu du panthéon orque et n'a aucun allié parmi les étrangers à sa race.

Gruumsh, le dieu des orques, voue une haine toute particulière à Corellon Larethian et à Moradin. La légende veut en effet que Gruumsh ait perdu un œil en affrontant le dieu des elfes, cependant la plupart des orques soutiennent que Gruumsh n'a toujours eu qu'un œil. Et certains prêtres orques remettent en cause également cette version des faits, prétendant que Corellon lui quitta un œil parce qu'il ne pouvait vaincre Gruumsh en combat loyal.

Clergé et temples

Livrez une guerre perpétuelle à vos ennemis et tuez ou asservissez ceux qui s'opposent à vous. Annexez territoires et espaces vitaux. Anéantissez les elfes, leurs demeures et leurs contrées. Écrasez les nains et prenez possession de leurs profondes cavernes. Soyez fort et préparez-vous à en faire la démonstration à tout moment. Les signes de faiblesse sont les pavés de la voie qui mène à la mort. Ceux qui sont trop faibles pour combattre pour la tribu doivent être empalés. Le Dieu Borgne fit un don formidable à la race orque. Il s'agit du pouvoir de survivre là où les races plus faibles périraient. Élevez votre force en ces cavernes et exploitez-la pour vaincre vos ennemis.

L'Église de Gruumsh transmet les légendes orques aux générations les plus jeunes et répand le culte de Gruumsh en usant de la terreur, de l'inspiration et d'une main de fer. Elle joue un rôle de premier plan à la tête du clan, n'hésitant pas à ébranler les chefs séculiers qui se mettent en travers de ses desseins. Les prêtres de Gruumsh font en effet tout ce qui est en leur pouvoir pour devenir les chefs ou les conseillers de leur communauté. Ce sont aussi les responsables de l'élimination des malades, des faibles, des estropiés et des incapables, quels que soient leur âge et leur statut. Les fidèles de Gruumsh ne tolèrent aucun signe de pacifisme chez leur peuple. De fait, les orques n'ont pas de mot pour "paix" dans leur langage, seulement un juron guttural qui signifie "arrêt temporaire de la lutte". Cette Église affiche également un caractère patriarcal très marqué. Les individus qui n'appartiennent pas au clergé n'ont d'ailleurs même pas le droit de prononcer le nom du dieu et en parlent en utilisant ses titres. Les prêtres et adeptes de Gruumsh prient pour obtenir leurs sorts au plus fort de la nuit.

Chaque tribu ou clan orque possède son chaman, et la hiérarchie officielle s'arrête là. Tous sont de sexe masculin car Gruumsh n'accepte pas de femmes parmi ses chamans. Celles-ci sont confinées au rôle de l'éducation des enfants et doivent seulement s'assurer en plus que les hommes trouveront une table bien garnie quand ils reviendront d'une dure journée de combats et de pillages. "Si Gruumsh avait voulu que les femelles soient égales aux mâles, il leur aurait donné plus de muscles" est la traduction très édulcorée d'un dicton orque. Les chamans de Gruumsh, dont la plupart sont également homme-médecine, guident et conseillent les chefs d'attaquer, de tuer et de conquérir de nouveaux territoires. Ceux de haut rang ou les plus zélés n'hésitent pas à s'arracher leur propre oeil gauche, en signe de soumission envers Gruumsh et afin de démontrer à tous que rien ne les effraye.

Un temple consacré à Gruumsh s'élève au cœur de toute communauté orque. Il s'agit de lieux oppressants, où règne une odeur de fumée acre et de sang. Tous renferment des cellules où l'on mène des sacrifices au nom de Gruumsh et certains abritent également des arènes de gladiateurs.

Chaque jour de nouvelle lune est un jour sacré pour fêter l'anniversaire des grandes batailles remportées contre les elfes, les nains ou d'autres tribus orques. Les cérémonies qui ont alors lieu requiert du sang en grande quantité (elfe ou nain de préférence) et un grand feu qui dégage une épaisse fumée noire toxique est généralement au centre de la manifestation. Les prêtres célèbrent également le Gharfek’taaz, la commémoration de l'ascension de Gruumsh en tant que maître de Nishrek. Ce jour là, les nouveaux chamans sont ordonnés dans une orgie sanglante accompagnée de tortures et de sacrifices.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Dieux et demi-dieux (Spellbooks, 2002)

Last Edited: 24 May 2019