Corellon Larethian

Dieu elfe de l'art et de la magie, CB [Lumière]

Corellon Larethian est le créateur et le protecteur de la race elfe. Il gouverne ces choses que les elfes tiennent en grande estime, comme la magie, la musique, l'art, l'artisanat, la poésie et la guerre.

Corellon Larethian

Le Créateur des elfes

Corellon Larethian est le leader du panthéon elfe. Les légendes prétendent même que la race des elfes naquit du sang qu'il perdit durant son combat contre Gruumsh, du panthéon orque. Il incarne les plus nobles idéaux des elfes, se faisant à l'occasion un puissant dieu de la guerre (son épée longue Sahandrian fut forgée à partir d'un débris d'étoile) et protégeant son peuple avec tout le soin d'un artisan. Pour sa part, l'Église de Corellon insiste davantage sur son rôle de protecteur et d'artisan que sur celui de souverain des elfes.

Corellon s'attache avant tout au bien-être des elfes. Il prend garde à ce que le Mal ne se répande pas en leur sein et écrase les influences maléfiques dans le berceau, et joua un rôle important dans le schisme qui eut pour conséquence le bannissement des drows sous terre. Corellon invite les siens à faire montre d'indépendance et de vigilance face au danger, et de béatitude devant la beauté du monde. Son influence pousse chaque elfe à se tourner vers la magie et l'escrime au cour de sa longue vie, à veiller sur les forêts et à apprécier les plaisirs malgré leur héritage militaire.

Histoire et relations

Corellon est le créateur de la race des elfes et le seigneur des dieux elfes non-mauvais, collectivement appelés la Seldarine (compagnie des frères et soeurs des forêts), qui le respectent et l'honorent. Il entretient également des relations pacifiques avec les chefs des panthéons nain, gnome et halfelin, sans oublier les dieux de la nature et du Bien.

Corellon compte Lolth, qui fut jadis son épouse, et Gruumsh parmi ses ennemis les plus farouches. C'est en effet le Créateur des elfes qui, au terme d'une terrible lutte, envoya Lolth aux Abysses après l'avoir transformée en démone-araignée pour ne plus être tentée par sa beauté. Et c'est également lui qui, lors d'un combat, fit perdre au dieu des orques un œil. Ses autres ennemis incluent Baine, Cyric, Talos, Malar et tous les dieux des panthéons orque et gobelinoïde de manière générale.

Clergé et temples

Les elfes sont les sculpteurs et les gardiens des mystères sans fin de la magie. Créez la beauté et laissez votre esprit divaguer librement. Mettez-vous en quête de nouvelles expériences et coutumes. Protégez-vous de ceux qui souhaitent détruire ce qu'ils ne savent créer. Communiez avec le monde mystique de la nature. Prenez garde au retour des ténèbres bannies et soyez fort contre la corruption de la Reine Araignée.

L'Église de Corellon surveille les frontières des contrées elfes, protège la communauté, contribue à la création de colonies et crée de magnifiques objets, à des fins utiles ou commerciales. Ses prêtres portent souvent une cape bleue. Ils sont les chefs, les professeurs, les diplomates et les généraux des communautés elfes. Ils forment les leurs dans les arts du combat et de la magie tout en aiguisant leurs talents. Ils agissent également en qualité de médiateurs lors des disputes que provoque parfois le style de vie des elfes. En général, ils s'efforcent d'entretenir de bonnes relations avec les créatures sylvestres.

Les temples de Corellon s'élèvent partout où vivent des elfes, généralement dans les forêts. Quoique magnifiques et conçus pour se marier avec leur environnement, ils sont fortifiés et aisément défendables. On les trouve donc généralement au sommet d'une colline, au confluent de deux rivières ou en tout endroit revêtant une importance stratégique. Qu'ils jouent un rôle décoratif ou architectural, les plantes et arbres y ont toujours une importance.

Les prêtres prient la nuit, de préférence quand la lune est au plus haut dans le ciel. Ils ont de nombreux jours sacrés qui, pour la plupart, sont liés à des phénomènes astronomiques et restent donc espacés. Lateuquor, la Communion forestière du croissant de lune, est une cérémonie mensuelle qui se déroule durant le premier quart lunaire. On y joue de la musique, on y chante, on y danse et on y fait des offrandes d'objets fins.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Dieux et demi-dieux (Spellbooks, 2002)