Mailikki

Déesse des forêts, NB [Nature]

Mailikki est la déesse de la forêt et des créatures qui y vivent. On dit qu'elle veille sur les bonnes gens dans toutes les forêts, aussi sombres et cruelles soient-elles. C'est aussi la protectrice des rôdeurs, comme Milil est le protecteur des bardes, mais les rôdeurs ne lui adressent que rarement des prières directes. Quand des enfants se perdent dans les bois, les gens implorent parfois Mailikki de les protéger jusqu'à ce qu'on les retrouve.

Notre Dame de la Forêt

mailikkiMailikki est une déesse de bonne composition, au sourire facile et toujours sûre de sa manière d'agir. Elle est farouchement loyale et protectrice à l'égard de ceux qu'elle considère comme ses amis, mais elle est lente et exigeante à jauger quelqu'un avant de le compter parmi eux. Bien qu'elle sache que la mort fait partie du cycle de la vie, elle n'a pas le cœur aussi dur que Sylvanus et elle intervient souvent pour guérir les blessures des créatures qu'elle trouve difficiles à supporter. Vénérée par les humains, les elfes, les demi-elfes et les dryades, elle ne se désintéresse pas des gens mais il est difficile d'attirer son attention et ses faveurs. Le symbole de Mailikki est une licorne mais la plupart des légendes la représentent sous les traits d'une belle femme.

Histoire et relations

Mailikki est alliée avec Sylvanus, dont elle est également la servante, mais la puissance croissante de ce dernier ne cessant d'empiéter sur la sienne, elle a dû réorganiser son clergé de manière radicale et a de nouveau accepté les druides au rang de ses fidèles. Le pouvoir soudain que cette initiative lui a conféré a mis un terme à son déclin. Certains considèrent que Sylvanus est son père et qu'Eldath, qui est également la servante du Père de la Forêt, est sa sœur. Ce n'est pas vrai, mais il est un fait que les trois dieux s'entendent très bien et font un excellent travail en commun, ce qui se retrouve au niveau de leurs clergés. Mailikki a aussi des relations amicales avec Lathandre.

Elle s'oppose aux divinités d'alignement mauvais en général, et plus particulièrement à Malar, Talos et Talona.

Clergé et temples

Les êtres intelligents peuvent vivre en harmonie avec le monde sauvage. Ils n'ont pas besoin d'avoir recours à la destruction pour espérer construire la paix. Sachez apprécier la nature sauvage sans la craindre car la voie de la nature est la voie du bien. Trouvez et conservez votre propre équilibre et apprenez les secrets de la vie. Sachez percevoir et accepter les bons côtés de la vie sauvage. Ne permettez pas que les arbres morts restent inutilement étendus au sol et faites en sorte que les arbres vivants ne soient pas inutilement brûlés. Vivez dans la forêt et apprenez à en faire partie. Protégez la vie de la forêt, défendez chaque arbre. Plantez un nouvel arbre là où la mort en a fait tomber un. Faites en sorte de restaurer l'harmonie brisée par les utilisateurs du feu et les bûcherons. Ne faites plus qu'un avec les bois et apprenez aux autres à faire de même. Punissez et abattez ceux qui chassent pour le plaisir ou qui torturent les animaux sauvages.

Les prêtres et druides de Mailikki se préoccupent avant tout de la protection de la nature, et plus particulièrement des forêts, contre les forces du mal et l'ignorance. Le plus souvent, ils vaquent d'une petite communauté à une autre, à l'orée de forêts, encourageant les habitants à entretenir et à respecter les arbres et la vie qui trouve refuge à l'ombre de leurs branches feuillues. Ils tentent d'empêcher la colonisation des dernières grandes forêts en enseignant comment en profiter correctement et prudemment. Lorsque l'on fait appel à eux, ils défendent les arbres par les armes, si nécessaire. Ils incitent aussi les habitant des villes et des fermes à percevoir les bois comme un lieu de retraite agréable, où se ressourcer et profiter de la beauté de la nature, plutôt que comme un endroit sauvage à craindre et à conquérir. Leur quête de l'équilibre des cycles naturels leur confère une grande sérénité et ils vivent en paix avec tous les habitants de la forêt, à l'exception des disciples de Malar.

Les membres de l'Église de Mailikki sont dispersés et se retrouvent rarement dans de grands rassemblements. Il y a peu de temples à son nom car elle est plutôt adorée dans des clairières ou de petits sanctuaires, mais dans ceux qui existent on trouve toujours un petit groupe d'arbres, dont au moins un chêne, qui sert à la fois d'autel et de demeure à une dryade. Les petites créatures de la forêt sont toujours les bienvenues, et elles peuvent y résider toute l'année.

Les fidèles de Mailikki sont connus sous le nom de Serviteurs de la Forêt et sont répartis en trois factions : le Cœur des Bois, le Bras Armé de la Forêt et les Épines. Le Cœur des Bois constitue le noyau dur de la foi et réunit les esprits des arbres comme les dryades et les sylvaniens. Le Bras Armé de la Forêt réunit les clercs et les druides qui protègent toutes les forêts des Royaumes. Cette faction est dominée par les humaines et les demi-elfes de sexe féminin. Les Épines sont les rôdeurs, dont on dit souvent qu'ils sont les favoris de la Dame de la Forêt. Ils constituent le bras armé de la foi et défendent les forêts contre les humanoïdes en maraude et les fidèles de Malar. Les rituels les plus sacrés de l'Eglise, les Quatre fêtes, ont lieux lors des équinoxes et des solstices.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Forgotten Realms Wiki