Moradin

Dieu nain de la création, LB [Savoir]

Moradin est le dieu des nains et le chef de leur panthéon. C'est lui qui façonna les premiers nains à l'aide de métal et de gemmes, après quoi il leur insuffla un soupçon de vie.

Le Forgeur d'Âmes

MoradinMoradin est un fervent défenseur du peuple nain dont il est le père, et il soutient aussi la cause du Bien et de la Loi. Il enseigne l’intérêt de concevoir des biens durables, la loyauté envers le clan, le chef et le peuple, mais il apprend également aux siens à affronter l'adversité avec stoïcisme et obstination. Il ne tolère pas la présence du Mal parmi les nains. D'ailleurs, il se chargea de bannir les derros et les duergars des communautés naines. Son marteau de guerre, Marteau d'âme, est à la fois une arme et un outil.

Moradin est un dieu paternaliste, austère, bourru et inflexible, aussi dur que la pierre dès qu'il s'agit d'assurer la protection de sa race de prédilection. Juge ferme mais juste, il est la force et la volonté incarnées. Il inspire les interventions naines et cherche constamment à pousser les nains de l'avant, en encourageant leur bonne nature et leur intelligence. L'influence de Moradin pousse d'ailleurs les nains sur la voie de l'excellence en matière d'artisanat et de protection de ce qui est leur. Il les invite également à mener une existence harmonieuse avec les autres races bonnes, tout en combattant leurs penchants batailleurs et isolationnistes.

Histoire et relations

Selon les mythes nains, Moradin se serait incarné à partir de la roche, de la pierre et du métal, sans compter que son âme serait un charbon ardent. Il forgea le corps des premiers nains à l'aide de métaux et de gemmes et leur confia une âme lorsqu'il leur souffla dessus pour les refroidir. Il est le leader du panthéon nain et fut à l'origine du bannissement sous terre des dieux maléfiques des derros et autres duergars.

Moradin a conclu une alliance stratégique mais tiède avec Gond, Heaum, Torm, Tyr et les chefs des panthéons elfe, gnome et halfelin : Corellon, Garl Brilledor et Yondalla. Il s'oppose aux dieux des gobelinoïdes, des orques, des géants mauvais et des nains bannis.

Clergé et temples

Moradin est le père et le créateur de la race des nains. Faites-lui honneur en appliquant ses préceptes et en travaillant le métal et la pierre. La sagesse est issue de la vie et forgée par l'expérience. Assurez la progression de la race naine dans tous les domaines de la vie. Inventez de nouveaux procédés et talents. Trouvez de nouveaux royaumes et de nouvelles contrées pour les clans. Défendez ceux qui existent déjà. Menez les nains selon les traditions établies par le Forgeur d'Âmes. Honorez vos chefs de clan comme vous honorez Moradin.

L'Église de Moradin joue un rôle actif dans la conduite morale des communautés naines. Elle souligne l'importance du rôle que joue le Forgeur d'Âmes dans les activités quotidiennes des nains, comme l'extraction minière, le travail de la forge et l'ingénierie. En outre, elle en appelle à sa bénédiction quand une nouvelle œuvre est entamée. Elle pousse aussi les nains à découvrir de nouveaux royaumes et à accroître l'influence des communautés naines de la surface, organisant les défenses de celles-ci et parrainant des expéditions qui visent à coloniser de nouvelles contrées. Elle joue également un rôle actif dans l'enseignement des plus jeunes, supervise l'ensemble des cérémonies officielles (mariages, bénédiction d'entreprises nouvelles, couronnement de monarques, etc) et est tenue de consigner l'histoire et la généalogie de leur race dans leurs moindres détails. Les prêtres de Moradin, aussi connus sous le nom de sonnlinor (ceux qui travaillent la pierre), prient au matin.

Tous les mois, des offrandes sont adressées au Forgeur d'Âmes, et le doyen des prêtres d'une communauté peut faire de n'importe quelle journée un jour sacré pour fêter un événement local. Les temples et autres chapelles dédiés à Moradin incluent une enclume et une forge dont les prêtres entretiennent constamment le feu. L'enclume peut n'être qu'une simple décoration ou faire partie d'une forge fonctionnelle, mais elle sert le plus souvent d'autel.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Dieux et demi-dieux (Spellbooks, 2002)