Gond

Dieu de l'artisanat, N [Savoir]

gondGond est le dieu de l'artisanat, de la forge et de la construction, et il est aussi connu dans le panthéon gnome comme Nebelun, l'ingénieur. II est particulièrement vénéré par les forgerons, les charpentiers, les ingénieurs et les inventeurs.

Le Porteur de Merveilles

Gond, installé dans sa forge derrière son enclume, son puissant marteau à la main, pourrait recréer les étoiles elles-mêmes. Vénéré par les humains et par les gnomes, il donne une forme matérielle aux idées et insuffle aux mortels le désir de créer. Il ne s'intéresse qu'à l'acte de la création en lui-même, sans songer aux conséquences que peuvent avoir ses inventions ensuite. Et si certains membres de l'Église de Mystra s'opposent à lui en raison de la préférence qu'il affiche pour la technologie en défaveur de l'Art, en vérité Gond ne voit en la magie qu'un outil comme un autre grâce auquel il peut créer de nouvelles merveilles.

Histoire et relations

Gond sert Oghma dans sa quête de connaissances, mais il est en réalité si indépendant de son supérieur qu'il est facile d'oublier cette relation. Il a des liens amicaux avec Lathandre, Waukyne et Tempus, car ses inventions servent la créativité, le profit et la guerre. Son seul véritable ennemi est Talos, dont la destruction sans contrainte est un danger pour ses inventions mais aussi pour sa suprématie sur les instruments de destruction.

Clergé et temples

Seuls les actes comptent. Les autres parlent, les serviteurs de Gond agissent. Concevez de nouvelles choses qui fonctionnent. Devenez expert du travail de la forge ou dans divers artisanats et entraînez-vous à fabriquer des objets et à les assembler jusqu'à parvenir à créer de nouveaux outils pour chaque situation et chaque endroit. Défiez l'inconnu en créant la nouveauté, l'originalité. Les nouvelles inventions doivent être élégantes et utiles. Pratiquez l'innovation et l'expérimentation, que ce soit dans la fabrication d'outils ou la mise en œuvre de processus. Encouragez ces vertus chez ceux que vous rencontrez en mettant la main à la pâte, en les finançant ou par votre soutien diplomatique. Gardez des archives de vos recherches, de vos idées et de vos travaux afin que d'autres puissent suivre votre travail et le poursuivre lorsque vous disparaîtrez. Encouragez les autres, comme les fermiers et les chasseurs, à imaginer de nouveaux outils, de nouvelles façons de faire les choses. Observez, achetez et conservez en sûreté les créations des autres et répandez cette connaissance parmi les Consacrés de Gond. Discutez de vos idées et faites-les s'épanouir afin que tous puissent percevoir la lumière divine qu'est le Porteur de Merveilles.

L'Église de Gond est essentiellement constituée de prêtres itinérants qui vont de villes en villes, trouvant un emploi comme maître artisan, bâtisseur, forgeron ou ingénieur. Il est plutôt mal vu de s'installer à un endroit, à moins de démontrer à ses supérieurs qu'il s'agit d'un centre d'innovation qui mérite d'être surveillé de près. Tous les prêtres de Gond tiennent un journal dans lequel ils notent les idées, inventions et innovations qu'ils découvrent au cours de leurs voyages. Ils établissent aussi des refuges, investissent, nouent des alliances et récupèrent des exemplaires de toutes les nouvelles inventions qu'ils peuvent trouver. L'Église encourage la réalisation de bénéfices substantiels au service du Porteur de Merveilles, afin de montrer les récompenses qui attendent ceux qui suivent le Chemin de Gond. Ses clercs ont le devoir d'assister les inventeurs et les innovateurs, ainsi que de rendre compte de leurs activités. Leur tenue est avant tout pratique et multiplie les bourses pleines à craquer.

Les temples de Gond sont le plus souvent des constructions massives en pierre, de forme cubique, qui font office de grands ateliers et de laboratoires. La décoration intérieure est relativement sommaire, se résumant à des expositions désordonnées d'objets créés par les membres du clergé. Certains de ces objets ont un intérêt historique, tandis que d'autres sont le résultat des derniers efforts créatifs de maîtres artisans. L'autel central du temple est toujours constitué d'une immense enclume entourée d'engrenages tournant sans cesse et évoquant une grande machinerie. Le Lantan était le principal lieu de culte de Gond il y a encore un siècle de cela, avant que cette nation insulaire ne disparaisse. Depuis, les fidèles ont érigé à la Porte de Baldur deux immenses structures en l'honneur du Porteur de Merveilles : un temple baptisé la Grande Maison des Merveilles et un musée de l'artisanat baptisé la Salle des Merveilles.

Les rituels quotidiens voués à Gond sont simples : marmonner une prière au lever et au coucher, souvent en même temps qu'on s'habille ou se déshabille, et une prière de remerciement plus longue lors du repas principal. Les prêtres font également une prière spéciale de remerciement et de dévouement lorsqu'ils entament une nouvelle création. Leur seul festival sacré est le Ippensheir, qui s'étale sur douze jours. L'ensemble du clergé de Gond et de ses fidèles se réunit alors dans un temple, une abbaye ou un site sacré où un inventeur ou un artisan célèbre a travaillé. C'est un moment de festins, de soûlerie et de réjouissances au cours duquel ils exposent leurs nouvelles inventions et se communiquent les dernières innovations en date.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Forgotten Realms Wiki