Paltimoleven

Paltimoleven est, après Laelith, le plus grand port des deux lacs, et également la plus grande ville du grand duché d'Agramor (10 750 habitants), bien que la capitale en est Goracht. Paltimoleven doit son succès à son port, car c'est principalement par lui que transite le commerce entre la cité sainte et tous les royaumes du nord et de l'est. L'immense majorité de l'approvisionnement de Laelith venant d'Agramor, c'est par ici que passe la plupart des denrées destinées aux citoyens de la capitale du royaume. Ceci fait donc de ce port un point stratégique pour la survie de Laelith, et à ce titre les autorités du royaume des Deux Lacs y portent une attention toute particulière.

Carte

Paltimoleven

Paltimoleven (977 x 746)

Lieux particuliers

  1. Rempart Sud. Paltimoleven étant une ville en pleine expansion, les autorités de la ville essaye d'anticiper la croissance et viennent de commencer la construction d'un rempart sud.
  2. Fort du lac des Hautes-Eaux. Un des 4 forts où siège la garnison d'Agramor en charge de la protection du port. Tous sont équipés de machines de guerre construites par les gnomes de Kaoca.
  3. La chaîne. Chaque nuit, une grande chaîne est tirée à travers l'entrée du port afin d'empêcher l'entrée et la sortie des navires.
  4. Commanderie. Les autorités du port sont installées ici, et contrôlent le flux des bateaux qui entrent et qui sortent.
  5. Fort du lac d'Altalith. Un des 4 forts où siège la garnison d'Agramor en charge de la protection du port. Tous sont équipés de machines de guerre construites par les gnomes de Kaoca.
  6. Taverne du Repentit. Une taverne près des quais, à l'ambiance assurée. Interdite aux femmes !
  7. Temple de Waukyne. Les gens prient ici Waukyne, la déesse du commerce, pour qu'il n'arrive rien à leurs entrepôts ou à leurs navires.
  8. Bibliothèque du Divin. Rassemble de nombreux ouvrages théologiques.
  9. Enceinte à tournoi. Pas aussi réputée que celle de Calbevray, mais plusieurs chevaliers s'entraînent fréquemment ici tout de même.
  10. Fort de la Pointe. Un des 4 forts où siège la garnison d'Agramor en charge de la protection du port. Tous sont équipés de machines de guerre construites par les gnomes de Kaoca.
  11. Tour du guet. Dans cette tour à l'intérieur du fort de la Pointe se trouvent en permanence plusieurs clercs chargés d'appuyer la protection du port par leur magie divinatoire et protectrice.
  12. Porte de la Côte. Itinéraire alternatif longeant le lac et menant à la frontière entre Azilian et le duché d'Agramor, chemin plus long et moins bien entretenu toutefois que la route qui débouche à la porte de la Vallée (18).
  13. Guilde du Chat Tigré. Siège de la plus grande guilde de voleurs de la cité. Car bien qu'en Agramor on ne plaisante pas avec les délinquants, l'abondance de biens qui passent dans ce port attire forcement les convoitises.
  14. Auberge du Voyageur. Une auberge classique.
  15. Comptoir des seigneurs. Seuls les possesseurs d'un titre sont autorisés à franchir le seuil de la porte de cet édifice. À l'intérieur, il est possible de rencontrer de nombreux personnages influents du duché. Le comptoir sert en effet de salles de réunions, de divertissements et d'auberge, pour les gens d'un certain niveau social. Une sorte de club privé.
  16. Rempart nord. Un beau et long rempart ceinture la ville au nord du port.
  17. Prisons. Agramor est une province où règnent l'ordre et le droit. Ceux qui sèment le trouble ont de fortes chances de terminer ici.
  18. Porte de la Vallée. Donne sur la route principale menant à Goracht, la capitale, et à Azilian.
  19. Auberge des Insurgés. Le patron est un raciste de première, et sa clientèle est tout à son image. Il n'hésitera pas à provoquer lui-même une bagarre au moindre sang-mêlé qui entrera. Que dire de la réaction que provoqueront nains, elfes et autres halfelins...
  20. Guilde du commerce. Tout commerçant effectuant des affaires à Paltimoleven se doit de s'enregistrer auprès de cette guilde s'il veut éviter une tonne d'ennuis administratifs.
  21. Guilde des Mercenaires. Il est possible ici de recruter des hommes d'armes, pour des missions d'escortes la plupart du temps.
  22. Marché couvert. Ici se négocient les marchandises en partance principalement.
  23. Entrepôts. Tout le long des quais sont entreposés les denrées en transit. Les agramoriens n'étant pas de fins commerçants, beaucoup de ces entrepôts appartiennent à des citoyens d'Azilian ou des Jardins de Jadhys.
  24. Chantiers navals. Agramor fabrique ici ses navires, mais la qualité n'est pour le moment pas à la hauteur de ceux produits par Azilian, qui reste jusque là le meilleur constructeur de navires du royaume. Les bateaux construits ici sont donc uniquement destinés au duché.
  25. Aqueduc du Duc. Cette construction approvisionne en eau douce une bonne partie de la ville.
  26. Temple de Torm. La maison de Torm est toujours ouverte pour les plus nécessiteux.
  27. Fort des Terres. Un des 4 forts où siège la garnison d'Agramor en charge de la protection du port. Tous sont équipés de machines de guerre construites par les gnomes de Kaoca.
  28. Quartiers populaires. Pour ceux qui ne peuvent se payer un toit à l'intérieur des remparts.
  29. Salines. Production de sel, qui s'exporte dans tout le royaume par la suite.
  30. Chapelle de Tempus. Le dieu Tempus est censé surveiller et protéger le port depuis cette petite bute.

Écrit par blueace. Basé sur une carte de Marseille de Jean-Claude Golvin, du CNRS