Sage Advice : Magie

Un lanceur de sort peut-il délibérément « rater sa cible » avec un sort tel que fracassement afin de réduire les dommages collatéraux sur les autres membres du groupe ?

Le lanceur de sort choisit le point d’origine du sort. Il peut ainsi le positionner de façon optimale par rapport à ses alliés.

Un effet magique permanent peut-il être dissipé ? Est-il toujours considéré comme un effet magique une fois rendu permanent ?

Même une fois permanent, un effet magique peut être dissipé, à moins que sa description ne précise le contraire.

Un lanceur de sort a-t-il besoin d’apprendre la version rituel d’un sort en plus de la version normale, ou bien sont-elles identiques ?

Afin de lancer un sort que vous connaissez sous forme de rituel, vous n’avez besoin que d'une capacité qui le permet, telle Lanceur de rituel. Il n’est pas nécessaire d’apprendre une version particulière du sort.

Les lanceurs de sorts peuvent-ils ne pas préparer tous leurs sorts en même temps ? Peuvent-ils les préparer à différents moments de la journée ?

Vous ne préparez votre liste de sorts qu'à la fin d'un repos long. Vous ne pouvez pas préparer uniquement certains sorts à la fin du repos et préparer les autres plus tard.

Sait-on toujours si l'on est sous l'effet d'un sort ?

Vous savez qu'un sort vous affecte s'il a un effet perceptible ou si son texte dit que vous en êtes conscient (voir PH p.204, « Cibles »). Pour la plupart des sorts c'est évident. Par exemple, boule de feu vous brûle, soins vous guérit, et injonction vous force à faire quelque chose que vous n'aviez pas l'intention de faire. Certains sorts sont plus subtils, mais vous vous rendez compte du sort à un moment spécifié dans la description du sort. Charme-personne et détection des pensées en sont des exemples.

D'autres sont si subtils que vous ne saurez peut-être pas que vous avez été sous leurs effets. Suggestion en est un excellent exemple. En supposant que vous n'avez pas remarqué le lanceur de sort incanter, vous vous rappelez peut-être simplement qu'il a dit : « le trésor que vous cherchez n'est pas là. Allez le chercher dans la pièce au sommet de la tour voisine ». Vous avez échoué à votre jet de sauvegarde, et êtes parti vers l'autre tour en pensant que c'était votre idée d'y aller. Vous et vos compagnons pourriez en déduire que vous avez été envoûtés si des preuves d'un sort sont trouvées. C'est finalement au MD de décider si vous découvrirez la présence de sorts discrets. La découverte se fait généralement par l'utilisation de compétences comme Arcanes, Investigation, Perspicacité et Perception ou par des sorts comme détection de la magie.

Attaques avec un sort

Un sort de contact à distance peut-il être considéré comme une attaque au corps à corps afin d’assommer plutôt que de tuer un adversaire ?

Avoir une portée de contact ne signifie pas que le sort soit une attaque au corps à corps. La description du sort le précisera si c’est le cas.

Un sort d'attaque peut-il faire un coup critique ?

Un sort d'attaque peut tout à fait faire un coup critique. Les règles des coups critiques s'appliquent aux jets d'attaque de toute sorte.

Lorsqu'on lance un sort qui affecte plusieurs cibles, comme rayon ardent ou décharge occulte, est-ce qu'on lance un rayon, détermine le résultat, puis lance un autre rayon ? Ou doit-on choisir toutes les cibles avant de réaliser les attaques?

Même si la durée de chacun de ces sorts est instantanée, vous choisissez les cibles et résolvez les attaques de manières consécutives, pas toutes à la fois. Si vous le souhaitez, vous pouvez déclarer toutes vos cibles avant de faire les attaques, mais vous lancez les dés séparément pour chaque attaque (et pour chaque dégâts, le cas échéant).

Un sort nécessitant un jet d'attaque peut-il être utilisé en tant qu'attaque de l'action Attaquer ou comme faisant partie de la capacité Attaque supplémentaire ?

SortsLa réponse courte est non.

Comme expliqué dans le Manuel des Joueurs, vous ne pouvez réaliser qu'une action à votre tour lors d'un combat, en complément du mouvement. Vous devez choisir votre action parmi celles disponibles pour tous (comme Attaquer, Lancer un sort, Foncer, ...) ou parmi les actions spéciales qu'octroie une classe, un don ou une autre source. Si vous voulez lancer un sort à votre tour, vous devez utiliser l'action Lancer un sort. Prendre cette option signifie que vous renoncez à attaquer ou à toute autre action. S'il est vrai qu'un certain nombre de sorts, comme trait de feu ou rayon de givre, impliquent de réaliser une attaque, vous ne pouvez réaliser cette attaque que parce que vous avez utilisé votre action pour lancer le sort qui l'autorise. En d'autres termes, ce n'est pas parce que quelque chose nécessite une attaque que cela implique l'utilisation de l'action Attaquer. Par extension, la capacité Attaque supplémentaire (donnée par différentes classes, comme le guerrier ou le paladin) ne vous permet pas de lancer des sorts d'attaque additionnels. Cette capacité influe directement sur l'action Attaquer, par sur l'action Lancer un sort ou toute autre action.

En résumé, pour faire une attaque avec un sort, vous devez d'abord Lancer un sort ou utiliser une capacité qui reproduit les effets d'un sort. Une capacité comme Attaque supplémentaire, qui influe sur l'action Attaquer, ne vous permet pas de lancer plus de sorts, sauf si elle indique explicitement le contraire.

Peut-on utiliser un sort d'attaque au corps à corps pour réaliser une attaque d'opportunité ?

Vous ne pouvez pas si l'attaque avec un sort est générée par l'action Lancer un sort. Quand une créature déclenche une attaque d'opportunité de votre part, vous devez utiliser votre réaction pour effectuer contre elle une attaque au corps à corps. L'attaque d'opportunité ne vous donne pas la capacité spontanée de lancer un sort comme poigne électrique. Chaque sort a un temps d'incantation. Une capacité, comme l'attaque d'opportunité, ne vous permet pas d'outrepasser le temps d'incantation, à moins que la capacité ne spécifie le contraire. Le don Lanceur de sorts de guerre est un exemple de capacité qui vous permet d'outrepasser la règle du temps d'incantation de 1 action pour lancer un sort à la place d'une attaque d'opportunité.

Quelques monstres peuvent réaliser des attaques d'opportunité de corps à corps avec un sort. Voici comment : certains monstres (comme la banshee, la liche ou le spectre) ont des attaques au corps à corps avec un sort qui ne proviennent pas directement de sorts. Par exemple, le Contact corrupteur de la banshee est une attaque au corps à corps avec un sort, mais aucun sort n'est lancé pour cela. La banshee peut donc ainsi réaliser des attaques d'opportunité avec son Contact corrupteur.

Certains sorts (décharge occulte par exemple) ciblent une créature. D’autres (comme trait de feu) ciblent aussi des objets. Cela veut-il dire que je ne peux pas attaquer une porte avec décharge occulte ?

Les cibles éligibles pour un sort (créature, objet ou autre) sont définies intentionnellement.

Est-ce qu’une attaque au corps à corps avec un sort compte comme une attaque au corps à corps en ce qui concerne Touché de la mort ?

Une attaque au corps à corps avec un sort est effectivement une attaque au corps à corps, ce qui satisfait aux exigences de la capacité de clerc Touché de la mort.

Niveau de sort

Quel niveau possède un sort s'il est lancé sans utiliser un emplacement de sort ?

Un tel sort est lancé à son plus bas niveau possible, ce qui est le niveau qui apparaît dans l'en-tête de sa description. A moins d'avoir une capacité spéciale qui spécifie autre chose, la seule manière d'augmenter le niveau d'un sort est de dépenser un emplacement de sort supérieur. Voici quelques exemples :

  • La capacité de sorcier Chaines de Carceri lui permet de lancer immobilisation de monstre sans pour autant dépenser d'emplacement de sort. Ce sort est un sort de niveau 5, ce qui est le plus bas niveau possible pour lancer ce sort.
  • La capacité de sorcier Voleur des cinq destinées lui permet de lancer le sort fléau en dépensant un emplacement de sort, ce qui signifie que ce sort de niveau 1 peut être amélioré selon l'emplacement de sort que le sorcier dépense pour le lancer.
  • La capacité de moine Disciple des éléments lui permet de dépenser des points de ki plutôt que des emplacements, pour augmenter le niveau d'un sort.

Cette règle s'applique pour les personnages joueurs comme pour les monstres, raison pour laquelle les lanceurs de sorts naturels doivent lancer leurs sorts innés au plus bas niveau possible.

Sorts mineurs

Si un personnage possède des niveaux dans plus d'une classe, les sorts mineurs du personnage se basent sur le niveau global du personnage ou sur son niveau dans la classe du sort qu'il lance ?

Les sorts mineurs se basent sur le niveau global du personnage. Par exemple un barbare 2 / clerc 3 lance flamme sacrée comme un personnage de niveau 5.

Temps d'incantation

Y a-t-il une limite au nombre de sorts que l'on peut lancer dans un tour ?

Aucune règle ne dit que l'on ne peut lancer que X sorts à son tour, mais il y a quelques limites pratiques. La principale est votre action, car la plupart des sorts nécessitent une action pour être lancé, et à moins d'utiliser une capacité comme le Sursaut du guerrier, vous n'avez droit qu'à une seule action à votre tour.

Si vous lancez un sort, comme mot de guérison, en utilisant une action bonus, vous pouvez lancer un autre sort en utilisant votre action, mais cet autre sort doit être un sort mineur. Rappelez-vous toutefois que cette limite particulière est spécifique aux sorts qui utilisent une action bonus. Par exemple, si vous lancez un second sort en utilisant Sursaut, vous n'êtes pas limité à lancer un sort mineur.

Est-ce que la règle pour lancer un sort par une action bonus s'applique lorsqu'on prend une action bonus accordée par un sort ?

La règle pour lancer un sort par une action bonus (voir page 202 du Manuel des Joueurs) applique seulement pour le tour pendant lequel vous lancez le sort. Par exemple, le sort arme spirituelle peut être jeté par une action bonus, et il dure 1 minute. Lors du tour pendant lequel vous le lancez, vous ne pouvez pas lancer un autre sort, ni avant ni après, à moins que ce sort soit un sort mineur avec un temps d'incantation de 1 action. Jusqu'à ce que arme spirituelle se termine, le sort vous donne la possibilité de contrôler l'arme spectrale par une action bonus. Cette action bonus ne parle pas de lancer un sort, bien qu'elle soit accordée par un sort, de sorte que vous pouvez contrôler l'arme et lancer n'importe quel autre sort dans le même tour.

Peut-on aussi utiliser une réaction pour lancer un sort ?

Bien sûr ! Voici une manière courante de le faire : le magicien Cornelius lance boule de feu à son tour, et sa cible lance contresort contre lui. Cornelius a le sort contresort préparé, et utilise sa réaction pour le lancer et contrer le contresort de sa cible avant que celle-ci ne bloque sa boule de feu.

Pour les sorts avec un temps d’incantation plus long, faut-il attendre la fin du temps requis pour considérer le sort comme lancé ?

Referez-vous au paragraphe « Temps d’incantation plus long » du Manuel des Joueurs (PH p.202) afin de comprendre comment ces temps d’incantations fonctionnent.

Lancer un sort en tant que rituel nécessite de la concentration quand le sort en lui-même n’en demande pas ?

Tout sort, qui nécessite plus d’une action demande de la concentration (PH p.202). C'est aussi le cas pour les rituels. Une fois l’incantation terminée, le sort n’a besoin de concentration que si cela est précisé dans la description de sa durée.

Composantes

Un sort consume-t-il ses composantes matérielles ?

Un sort ne consume pas ses composantes matérielles, à moins que sa description ne précise le contraire. Par exemple, la perle requise pour lancer le sort identification n'est pas consumée, par contre le diamant requis pour relever un mort est détruit quand vous lancez le sort.

Si la composante matérielle d'un sort est consumée, un focaliseur peut-il être utilisé à la place du composant consumé ?

Non. Un focaliseur ne peut être utilisé que pour remplacer un composant qui n'aurait aucun coût noté dans la description du sort et si ce composant n'est pas consumé.

Quel degré d'interaction est nécessaire pour utiliser un focaliseur de sort ? Doit-il être inclus dans la composante somatique ?

Si un sort possède une composante matérielle, vous devez manipuler ce composant quand vous lancez le sort (voir page 203 du Manuel des Joueurs). La même règle s'applique quand vous utilisez un focaliseur de sort comme composante matérielle.

Si un sort possède une composante somatique, la main qui exécute la gestuelle peut également tenir la composante matérielle. Par exemple, un magicien qui utilise un orbe comme focaliseur de sort peut tenir son bâton dans une main et l'orbe dans l'autre, et il pourra lancer son éclair en utilisant son orbe comme composante matérielle et la main qui tient l'orbe pour réaliser la composante somatique. Autre exemple : le symbole sacré d'un clerc gravé sur son bouclier. Il le brandit en mêlée, une masse dans l'autre main. Il utilise son symbole divin comme focaliseur de sorts, et aura donc besoin de le tenir en main quand il lancera des sorts de clercs qui nécessitent une composante matérielle. Si un de ces sorts, comme aide, possède aussi une composante somatique, il pourra réaliser la gestuelle avec la main qui tient le bouclier, et ainsi conserver sa masse dans l'autre main. Si par contre ce même clerc lance soins, il aura besoin de poser son bouclier ou sa masse, car ce sort n'a pas de composante matérielle mais possède une composante somatique. Il aura donc besoin d'une main libre pour effectuer la gestuelle nécessaire au lancement du sort. Le don Lanceur de sorts de guerre permet d'ignorer cette restriction.

Durée

Si l'on est concentré sur un sort, a-t-on besoin de maintenir une ligne de vue avec la cible du sort ?

Non, vous n'avez pas besoin de conserver une ligne de vue ou de rester à portée pour maintenir la concentration sur un sort, à moins que la description de sort ou une autre capacité ne précise le contraire.

Si je possède 10 points de vie temporaires et que je prend 30 points de dégâts d'une attaque alors que je suis concentré sur un sort, quel est le DD du jet de sauvegarde de Constitution pour maintenir ma concentration ?

Le DD est de 15 dans ce cas. Quand des points de vies temporaires absorbent des dégâts pour vous, vous subissez quand même des dégâts, même s'ils ne s'appliquent pas à vos points de vie réels. En comparaison, une capacité comme le Sceau d'arcane du magicien peut prendre des dégâts pour vous, et potentiellement éliminer la nécessité de faire un jet de sauvegarde de Constitution, ou au moins diminuer le DD de ce jet.

Un lanceur de sorts peut-il annuler un sort après l'avoir lancé ?

Vous ne pouvez normalement pas dissiper un sort, à moins que (a) sa description ne le précise ou (b) il requière de la concentration et que vous décidiez de mettre un terme à votre concentration. Dans les autres cas, la magie d'un sort est relâchée dans l'environnement et si vous souhaitez en annuler les effets avant leur terme naturel, vous devrez lancer dissipation de la magie.

Sorts spécifiques

Peut-on prolonger la durée du sort armure d'Agathys en obtenant plus de points de vie temporaires?

Le sort est fait pour fonctionner aussi longtemps que vous avez les points de vie temporaires que le sort octroie. Lorsque ces points de vie temporaires disparaissent, cela met fin au sort. Gardez à l'esprit que les points de vie temporaires ne sont pas cumulatifs (voir page 198 du Manuel des Joueurs). Si vous avez déjà des points de vie temporaires et que vous en recevez plus encore, vous ne les additionnez pas, à moins qu'une règle ne le précise expressément. Vous décidez quels points de vie temporaires vous conservez. À titre d'exemple, disons que vous êtes un sorcier avec la capacité Bénédiction du ténébreux, qui vous donne des points de vie temporaires lorsque vous réduisez une créature à 0 point de vie. Vous avez actuellement 2 points de vie temporaires de l'armure d'Agathys, vous venez de tuer un monstre, et la Bénédiction du ténébreux vous permet maintenant de gagner 4 points de vie temporaires. Si vous prenez ces points de vie temporaires, ils remplacent ceux de l'armure d'Agathys et cela met fin au sort, de sorte que vous préférerez peut-être ne pas les prendre et laisser le sort fonctionner.

Comment peau d'écorce fonctionne-t-il avec les boucliers, les abris et autres modificateurs de CA ?

Peau d'écorce stipule que votre CA ne peut pas être inférieure à 16 tant que vous êtes sous l'effet du sort. Cela signifie que vous ignorez les modificateurs à votre CA, y compris votre modificateur de Dextérité, votre armure, un bouclier et un abri, à moins que votre CA ne soit supérieure à 16. Par exemple, si votre CA est normalement de 14, elle passe à 16 tant que vous êtes sous l'effet du sort peau d'écorce. Si votre CA est de 15 et que vous avez un abri partiel, votre CA passe à 17. Dans ce cas le sort ne sert à rien.

Est-ce que le sort châtiment aveuglant inflige des dégâts radiants supplémentaires à chaque attaque réussie lorsque l'on se concentre sur le sort ou seulement pour la première ?

"La prochaine fois" dans la description de sort signifie que les dégâts supplémentaires ne s'appliquent qu'une seule fois, la première fois que vous touchez une créature après avoir fini de lancer le sort.

Le sort contact glacial est-il conçu de manière à pouvoir contrecarrer la Régénération d'une créature ?

Effectivement, contact glacial empêche une créature touchée de récupérer des points de vie pour la durée du sort. Ceci reste vrai même si la cible ne subit aucun dégât nécrotique grâce à une immunité ou pour toute autre raison.

Est-ce que les dégâts infligés par une bête invoquée par invocation d'animaux sont considérés comme magiques ?

Le bloc de stat d'une créature conjurée détermine la nature des dégâts de la créature, à moins que le sort n'indique le contraire.

Quand on lance un sort comme invocation d'êtres des bois, est-ce le lanceur du sort ou le MD qui choisit la créature invoquée ?

Certains sorts dans le jeu permettent d'invoquer des créatures. Invocation d'animaux, invocation de créature célestes, invocation d'élémentaires mineurs et invocation d'êtres des bois sont juste quelques exemples. Quelques sorts de ce type spécifient que c'est le lanceur du sort qui choisit la créature invoquée. Par exemple familier donne au lanceur une liste d'animaux parmi lesquels choisir. D'autres sorts de ce type laissent le lanceur choisir parmi plusieurs options assez large. Par exemple, invocation d'élémentaires mineurs offre quatre options. Les deux premières sont :

  • Un élémentaire d'un Facteur de puissance de 2 ou moins
  • Deux élémentaires d'un Facteur de puissance de 1 ou moins

L'idée des options comme celles-ci est que le lanceur de sorts en choisit une, et ensuite c'est le MD qui décide quelle créature, correspondant à l'option choisie, apparaît. Par exemple, si vous sélectionnez la seconde option, le MD choisit les deux élémentaires qui ont un Facteur de puissance de 1 ou moins. Un lanceur de sorts peut bien sûr exprimer une préférence au sujet de la créature qu'il cherche à invoquer, mais c'est au MD de déterminer si cela se fait. Le MD choisira la plupart du temps des créatures appropriées pour la campagne ou qui seraient amusantes à introduire dans une scène.

Les effets de contagion sont-ils immédiats ou faut-il attendre que la cible ait échoué ses trois jets de sauvegarde pour qu’ils se manifestent ?

Les effets des maladies du sort contagion ne se manifestent qu’après trois jets de sauvegarde ratés. Lorsque l'attaque avec le sort touche, elle infecte efficacement la cible avec une maladie magique qui nécessite un peu de temps pour prendre effet, avant de tourmenter la cible jusqu'à une semaine.

Peut-on lancer ténèbres avec un emplacement de niveau supérieur pour mettre fin à un sort de niveau 3 ou supérieur qui crée de la lumière ?

Non, le sort ténèbres peut dissiper seulement un sort de niveau 2 ou moins qui crée de la lumière, peu importe l'emplacement de sort est utilisé pour ténèbres. De même, le sort lumière du jour ne peut dissiper qu'un sort de ténèbres magiques de niveau 3 ou inférieur, quel que soit l'emplacement de sort utilisé.

Si les dégâts de désintégration réduisent un demi-orque à 0 point de vie, est-ce que son Endurance implacable empêche qu’il ne soit réduit en poussière ?

Quand les dégâts du sort désintégration réduisent vos points de vie à 0, vous êtes instantanément mort, réduit en poussières. Si vous êtes un demi-orque, Endurance implacable ne vous sauvera pas.

Que se passe-t-il si un druide sous Forme sauvage est réduit à 0 point de vie par le sort désintégration ? Est-ce que le druide reprend simplement sa forme normale ?

Le druide est réduit en poussière puisque le sort vous désintègre instantanément quand vous tombez à 0 point de vie. C'est l'interprétation littérale des règles (RAW). En revanche, l'intention (RAI) est qu'un druide n'est pas considéré comme étant à 0 point de vie pour un effet comme désintégration jusqu'à ce que la forme normale du druide soit réduite à 0 point de vie.

Peut-on utiliser dissipation de la magie pour dissiper un effet magique comme la capacité de Charme d'un vampire ?

Dissipation de la magie a un but particulier : briser d'autres sorts. Il n'a aucun effet sur la capacité de Charme d'un vampire ou sur tout autre effet magique qui n'est pas un sort. De la même manière, il n'affecte en rien les propriétés d'un objet magique. Il peut, cependant, mettre fin à un sort lancé à partir d'un objet magique ou d'une autre source. Les sorts, c'est ce qu'affecte dissipation de la magie. Par exemple, si vous lancez dissipation de la magie sur un bâton de pouvoir, le sort ne parvient pas à perturber les propriétés magiques du bâton, mais si le porteur du bâton jette immobilisation de monstre depuis le bâton, dissipation de la magie peut mettre fin à ce sort s'il est lancé sur la cible d'immobilisation de monstre. Il existe des capacités et d'autres sorts qui peuvent mettre fin ou suspendre des effets magiques qui ne sont pas des sorts. Par exemple, le sort restauration supérieure peut mettre fin à tout effet de charme sur une cible (comme le charme d'un vampire ou d'une dryade), et l'Aura de dévotion d'un paladin peut empêcher ou suspendre un tel effet. Trois des sorts les plus polyvalents pour mettre fin à certains effets magiques sont restauration partielle, restauration supérieure et délivrance des malédictions.

Peut-on utiliser dissipation de la magie sur les créations d'un sort comme animation des morts ou affecter ces créations avec un champ antimagie ?

Chaque fois que vous vous demandez si les effets d'un sort peuvent être dissipés ou suspendus, vous devez répondre à une question : est-ce que la durée du sort est instantanée ? Si la réponse est oui, il n'y a rien à dissiper ou à suspendre. Et voici pourquoi : les effets d'un sort instantané sont amenés par la magie, mais ils ne sont pas soutenus par la magie (voir page 203 du Manuel des Joueurs). Les ondes magiques fusent une fraction de seconde, puis disparaissent. Par exemple, le sort instantané animation des morts utilise l'énergie magique pour transformer un cadavre ou un tas d'os en un mort-vivant. Cette magie de nécromancie est présente un instant, puis disparaît. Les morts-vivants qui en résulte existent maintenant sans l'aide de la magie. Lancer dissipation de la magie sur la créature ne met pas fin à cette parodie de vie, et les morts-vivants peuvent se promener dans un champ antimagie sans souffrir d'effets indésirables. Autre exemple : soins rétablit instantanément les points de vie à une créature. Parce que la durée du sort est instantanée, la restauration ne peut pas être dissipée par la suite. Et vous ne perdez pas soudainement des points de vie lorsque vous entrez dans un champ antimagie. En revanche, un sort comme invocation d'êtres des bois a une durée qui n'est pas instantanée, ce qui signifie que ses créations peuvent être affectées par dissipation de la magie et qu'elles disparaissent temporairement dans un champ antimagie.

Peut-on préparer dissipation de la magie pour empêcher un autre sort de prendre effet ?

La meilleure façon d'arrêter un sort est de jeter contresort sur son lanceur au moment où il le lance. En cas de succès, contresort interrompt l'autre sort, qui n'a alors aucun effet. Contresort fonctionne contre n'importe quel sort, quel que soit son temps d'incantation ou sa durée. Avec l'action Se tenir prêt, dissipation de la magie peut être lancé en réponse à un autre sort qui est en train d'être lancé, mais dissipation de la magie ne peut pas se substituer à contresort. La raison principale en est que dissipation de la magie supprime un sort qui est déjà sur une cible, que celle-ci soit une créature, un objet ou un autre phénomène. Dissipation de la magie ne peut pas pré-dissiper quelque chose. Si un sort n'est pas déjà présent sur une cible, dissipation de la magie ne fait rien à cette cible. Préparer dissipation de la magie ne peut que dissiper un sort immédiatement après qu'il ait été lancé pour l'empêcher d'avoir un quelconque effet après l'action utilisée pour le lancer. Par exemple, à votre tour, vous pourriez dire quelque chose comme ceci : « Je prépare dissipation de la magie, et si le grand prêtre jette un sort sur quelqu'un, je lance dissipation de la magie sur la cible si le sort se fait sentir ». Si le grand prêtre lance alors immobilisation de personne sur votre compagnon et que ce dernier échoue à son jet de sauvegarde, vous pourriez libérer votre dissipation de la magie et ainsi mettre fin au sort du grand prêtre.

Dissipation de la magie met-il fin à globe d'invulnérabilité ?

Oui, dissipation de la magie peut dissiper la barrière créée par globe d'invulnérabilité, mais rien à l'intérieur de la barrière.

Si dissipation de la magie cible les effets d’un sort de bénédiction lancé par un clerc, est ce que cet effet est dissipé pour tous les bénéficiaires du sort ?

Dissipation de la magie met fin à un sort sur une cible. Il n’arrête pas ce sort sur les autres cibles.

Le familier invoqué par le sort appel de familier peut-il utiliser l'action Aider pour donner l'avantage au jet d'attaque ?

Un familier ne peut pas attaquer, mais il peut utiliser normalement les autres actions, dont Aider. Comme l'indique le texte de l'action Aider (PH p.192), cette action n'exige pas d'être capable d'attaquer ; il faut simplement pouvoir fournir une certaine distraction.

Le familier du sort appel de familier peut-il compter comme allié dans le cadre d'une Attaque sournoise ?

Un familier est une créature alliée. Sa proximité d'une cible peut vous permettre d'utiliser Attaque sournoise ou toute autre capacité nécessitant la présence d'un allié.

Un sort comme boule de feu peut-il sortir de ses 6 mètres de rayon si son point d’origine se trouve dans un espace confiné ?

Le feu de boule de feu épouse les contours du relief mais sa zone d’effet reste limitée à 6 mètres de rayon.

Si je suis un clerc ou un druide avec la capacité Disciple de la vie, le sort baies nourricières bénéficie-t-il de cette capacité ?

Oui. La capacité Disciple de la vie fera que chaque baie restaurera 4 points de vie, au lieu de 1, en supposant que vous lancez baies nourricières avec un emplacement de sort de niveau 1.

Peut-on utiliser green-flame blade et booming blade avec Attaque supplémentaire, les attaques d'opportunité, Attaque sournoise, ou d'autres options d'attaque avec arme ?

Introduits dans le Sword Coast Adventurer’s Guide, les sorts green-flame blade et booming blade posent un certain nombre de questions, car ils obligent à faire quelque chose d'inhabituelle : une attaque au corps à corps avec une arme dans le cadre du lancement d'un sort.

Tout d'abord, chacun de ces sorts implique une attaque normale au corps à corps avec une arme, pas une attaque avec un sort, de sorte que vous utilisez le modificateur de caractéristique que vous utilisez normalement avec cette arme (la description d'un sort indique s'il implique une attaque avec un sort, mais ce n'est le cas pour aucun de ces sorts). Par exemple, si vous utilisez une épée longue avec green-flame blade, vous utilisez votre modificateur de Force aux jets d'attaque et de dégâts de l'arme.

Deuxièmement, ni green-flame blade ni booming blade ne fonctionne avec Attaque supplémentaire ou toute autre capacité qui nécessite l'action Attaquer. Comme d'autres sorts, ces sorts mineurs nécessitent l'action Lancer un sort, pas l'action Attaquer, et ils ne peuvent être utilisés pour faire une attaque d'opportunité, à moins qu'une capacité spéciale ne permette de le faire.

Troisièmement, ces attaques avec une arme fonctionnent avec Attaque sournoise si elles remplissent les conditions normales pour cette capacité. Par exemple, si vous avez la capacité Attaque sournoise et lancez green-flame blade avec une arme de finesse, vous pouvez infliger les dégâts de l'Attaque sournoise à la cible de l'attaque si vous avez l'avantage au jet d'attaque et touchez.

Le sort grêle d'épines dure-t-il le temps de l'attaque initiale, ou aussi longtemps que l'on maintient sa concentration ?

Grêle d'épines dure jusqu'à ce que vous touchiez une créature avec une attaque à distance avec une arme ou que votre concentration se termine, selon le premier événement qui se produit.

L’action supplémentaire accordée par le sort rapidité peut-elle être utilisée pour activer un objet magique ?

Non, activer un objet magique n’est pas lié à l'action Utiliser un objet (DMG p.141)

Le sort festin des héros accorde-t-il l’immunité aux dégâts de poison ou simplement à la condition empoisonné ?

Le sort festin des héros donne l’immunité à toutes formes de poisons : aux dégâts comme à la condition.

Est-ce que les points de vie temporaires d'héroïsme s'accumulent à chaque tour ?

Ces points de vie temporaires ne sont pas cumulables. Le sort l'indiquerait s'il était possible de les additionner. Au début de chacun de vos tours, le sort, effectivement, actualise le nombre de points de vie temporaires qu'il vous donne. Si vous avez perdu une partie ou la totalité des points de vie temporaires, le sort vous les redonne à nouveau.

Si le sort héroïsme est lancé sur un personnage qui est déjà effrayé, cela lui enlève-t-il la condition effrayé ?

Le sort héroïsme supprimera l'effet effrayé qui est déjà sur sa cible. Lorsque le sort se termine, l'immunité de la cible disparaît et l'effet effrayé revient s'il n'a pas expiré ou n'a pas été supprimé.

Les dégâts supplémentaires octroyés par le sort maléfice ne s’appliquent-ils qu’en cas de jet d’attaque ?

Une attaque réussie est nécessaire pour infliger les dégâts supplémentaires du sort maléfice.

Comme se reposer permet d'identifier un objet magique, et que le sort identification ne détecte pas les malédictions, à quoi sert le sort identification ?

Les facteurs les plus importants sont le temps et la commodité. Lors d'un repos court, qui prend au moins 1 heure, un personnage peut sous certaines conditions déterminer les propriétés d'un objet magique (voir Identification d'un élément magique p.136 du DMG). En revanche, lancer le sort identification ne prend que 1 minute (ou 11 minutes s'il est lancé en tant que rituel) et peut être réaliser lorsqu'une identification rapide est nécessaire.

Que se produit-il lorsque le sort saut octroie une distance de saut supérieure à sa vitesse de marche ?

Votre saut est limité par la quantité de mouvement dont vous disposez. Chaque mètre sauté consomme un mètre de votre mouvement. Vous pouvez utiliser l'action Foncer pour augmenter la quantité de mouvement disponible lors de votre tour. Par exemple, si vous avez une Force de 15, vous pouvez normalement sauter 4,50 mètres lorsque vous tentez un saut en longueur précédé immédiatement d'un déplacement d'au moins 3 mètres. Si vous bénéficiez des effets du sort saut, cette distance est potentiellement triplée. C'est un saut de 13,50 mètres ! Si votre vitesse est de 9 mètres, vous ne pouvez utiliser que 9 mètres de cette distance de saut lors de votre tour, à moins que vous utilisiez l'action Foncer, ce qui vous permettrait de franchir la totalité des 13,50 mètres en sautant.

Peut-on utiliser un bouclier avec armure de mage ?

Armure de mage fonctionne avec un bouclier. Les boucliers sont présentés avec les armures dans les règles de l'équipement, mais diverses caractéristiques du jeu font la distinction entre l'armure et le bouclier que vous portez. Jetez un œil à la capacité Défense sans armure du moine, et comparez la à la version du barbare pour comprendre. Dans la version du moine, vous devez à la fois renoncer à porter une armure et à manier un bouclier si vous voulez bénéficier de la capacité, alors qu'un barbare doit seulement renoncer à porter une armure.

Est-ce que Défense sans armure fonctionne avec un sort comme armure de mage ?

Défense sans armure ne fonctionne pas avec armure de mage. Pourquoi alors que le sort précise qu'il fonctionne sur une créature qui ne porte pas d'armure ? Il est vrai que la cible d'armure de mage doit ne pas porter d'armure, mais armure de mage donne une nouvelle façon de calculer votre CA (13 + votre modificateur de Dextérité) et est donc incompatible avec Défense sans armure ou tout autre capacité qui fournit un calcul de CA.

Le nom du sort armure de mage est mal choisit car il ne compte pas comme une armure.

Le nom de certains sorts et de certaines capacités de classe ont un sens figuré plutôt que littéral. Le texte du sort ou de la capacité de classe décrit ce qu'il fait. Dans le cas présent, armure de mage enveloppe la cible d'une "force magique de protection". Le sort ne fournit pas une armure en tant que telle.

Un objet créé avec illusion mineure peut-il être animé ? Un mur peut-il venir obstruer un couloir par exemple ?

Un objet illusoire créé par illusion mineure n’est pas animé. En comparaison avec d’autres sorts comme double illusoire qui mentionne le déplacement.

llusion mineure peut-il créer un nuage de brume ? Si oui, une flèche lancée à travers ce nuage dissipe-t-elle l’illusion ?

Un objet illusoire n’est pas sensé représenter des conditions atmosphériques mais des objets, comme un tabouret ou un caillou.

Est-ce que rayon de lune inflige des dégâts lorsqu'on le lance ? Qu'en est-il lorsque son effet se déplace sur une créature?

La réponse aux deux questions est non. Voici quelques précisions :

Certains sorts et autres éléments de jeu créent une zone d'effet qui fait quelque chose quand une créature pénètre dans cette zone pour la première fois dans un tour ou quand une créature commence son tour dans cette zone. Le tour au sein duquel vous lancez un sort de ce type, vous êtes principalement en train de mettre en place le sort afin d'affecter vos ennemis pour les prochains tours. Rayon de lune, par exemple, crée un faisceau de lumière qui peut endommager une créature qui entre dans le faisceau ou qui commence son tour dans le faisceau.

Voici d'autres sorts qui utilisent le même timing que rayon de lune en ce qui concerne la zone d'effet :

En lisant la description de l'un de ces sorts, vous pourriez vous demander si une créature est considérée comme entrant dans la zone d'effet du sort si la zone est créée sur l'espace de la créature. Et si la zone d'effet peut être déplacée, comme dans le cas du faisceau de rayon de lune, la déplacer dans l'espace d'une créature compte-t-il comme si la créature entre dans la zone ? Notre intention à la conception de ces sorts est la suivante : une créature pénètre dans la zone d'effet quand la créature entre dans celle-ci. Créer la zone d'effet sur la créature ou la déplacer sur la créature ne compte pas. Si la créature est toujours dans la zone au début de son tour, il est par contre soumise à l'effet de la zone.

Entrer dans une zone d'effet ne doit toutefois pas forcément être volontaire, à moins qu'un sort affirme le contraire. Vous pouvez donc lancer une créature dans la zone avec un sort comme onde de choc. Nous considérons ça comme un jeu intelligent, pas comme un déséquilibre. Gardez à l'esprit, cependant, qu'une créature n'est soumise à une telle zone d'effet que la première fois qu'elle entre dans la zone pour un tour donné. Vous ne pouvez pas déplacer une créature dans et hors de celle-ci et lui faire prendre des dégâts à chaque fois lors d'un même tour.

En résumé, un sort comme rayon de lune affecte une créature quand la créature entre dans la zone d'effet du sort ou quand la créature commence son tour à l'intérieur de la zone. Basiquement, vous créez un danger sur le champ de bataille.

Est-ce que contrat convoque la créature à lier, ou est-ce fait séparément ?

Contrat ne convoque pas la créature. Son effet tente de se lier à une créature qui est à portée du sort.

Peut-on se concentrer sur un sort alors qu'on est transformé par métamorphose ?

Vous ne pouvez pas lancer de sorts lorsque vous êtes transformé par métamorphose, mais rien dans le sort n'empêche de se concentrer sur un sort qu'on a lancé avant d'être transformé.

Une créature amicale sous l’effet de métamorphose acquière-t-elle les caractéristiques mentales de sa nouvelle forme ?

Oui. À moins qu'un sort l'indique autrement, son effet est identique pour une créature consentante et pour une créature non consentante.

Que peut-on considérer comme des "babioles non magiques" pour le sort prestidigitation ?

Prestidigitation peut créer un petit truc dont la nature est déterminée par le lanceur du sort et le MD. Référez-vous aux babioles du Manuel des Joueurs (p.160-161) pour des exemples.

Agripper ou bousculer une créature ennemie met-il fin au effet du sort sanctuaire la personne ?

Si vous utilisez les options de lutte ou de bousculer des règles de combat (PH p.195), le sort sanctuaire se termine car il s'agit d'une attaque.

Si je lance gourdin magique sur mon bâton et que je possède le don Maître des armes d'hast, l'attaque bonus utilisera un d4 ou un d8 pour les dégâts ?

L'attaque bonus utilise un d4. Cette attaque est une fonction du don, pas de l'arme utilisée.

La phrase de suggestion du sort de suggestion est-elle sa composante verbale, ou est-ce un élément séparé ?

Les composantes verbales sont faites de mots mystiques (PH p.203), et non de langage courant. La suggestion du sort doit être une formule intelligible et distincte de la composante verbale. Le sort injonction est l'exemple le plus simple de ce principe. L'énoncé de la composante verbale est séparé et précède toute expression verbale qui entraînerait l'effet du sort.

Les effets de tempête vengeresse sont-ils cumulables ou bien les effets changent-ils à chaque tour ?

Dans le sort tempête vengeresse, chaque nouvel effet remplace celui du round précédent.

Le texte de fou rire de Tasha veut dire que l’état incapable d'agir n'est appliqué que si la cible est à terre, correct ?

Un échec au jet de sauvegarde signifie que vous êtes incapable d'agir, même si vous n'êtes pas à terre.

Puis-je utiliser serviteur invisible en tant qu'allié lorsque j'utilise une capacité de classe comme Attaque sournoise ?

Le sort de serviteur invisible crée « une force invisible, sans esprit et sans forme » (PH p.284). En combat, elle n'agit pas comme une créature, ni comme un ennemi, ni comme un allié.

Chaque fois que vous lancez le sort souhait, a-t-on 33 % de chances de ne pouvoir jamais le relancer ?

Si vous lancez souhait pour dupliquer les effets d'un sort de niveau 0 à 8, il n' y a pas d'effets nuisibles. Cependant, si vous faites autre chose que dupliquer un sort de niveau 0 à 8, vous subissez le stress décrit dans le dernier paragraphe du sort. Si vous souffrez de ce stress, il y a 33 % de chances que vous ne puissiez pas relancer le sort souhait.

SA magie

Écrit par Jeremy Crawford, traduit par ben, blueace, m0narch, Globo, Papyrolf et Puncho (Sage Advice Compendium v2.2)