La Prospérité

C'est le centre commerçant de la cité. Si à Laelith les nobles habitent sur la Haute Terrasse, les bourgeois vivent eux majoritairement sur la Prospérité. Les meilleures affaires se font ici, les opportunités se créent ici, et même si on n'est pas né de bonne famille on peut tout de même devenir riche ici. Mais rien n'est sans risque, et la plupart des commerçants ruinés qui vivent maintenant dans les jardins du dénuement près du Lazaret viennent de la Prospérité. Les plus grandes escroqueries jamais réalisées au sien de la cité ont également été perpétrées ici. Quoi qu'il en soit, la terrasse vit jour et nuit. Les affaires se traitent à toutes heures, et les divertissements sur la terrasse sont également nombreux et accessibles. Mais la richesse attire la convoitise, et en plus des riches commerçants que l'on peut croiser à chaque coin de rue, de nombreux voleurs fréquentent également cette terrasse. La milice est donc des plus actives dans cette partie de la ville.

La milice de cette terrasse porte des brassards de couleur jaune. Il y a 3 postes de gardes sur la Prospérité. Un tout en haut de l'échelle des Scribes échevins, un au bas du marché, et un au théâtre.

→ Voir la carte interactive de Laelith.


Lieux particuliers

Académie royale du Bel Art [échelle des Paladins]. C'est un très joli musée d'œuvres d'arts de tous genres et en provenance du monde entier, mais également une école fort renommée où l'on peut apprendre le chant, la poésie, la musique, la danse, etc pour un prix toutefois qui réserve ces activités aux nantis seulement. Mais c'est aussi la couverture de la très discrète guilde des courtisanes. Voir la page consacrée pour plus de détails.

Ambassades. On appelle « ambassade » à Laelith la représentation des provinces au sein de la cité sainte. Les nations étrangères ne sont elles pas représentées.

  • Le petit duché d'Agramor [rue des Druides]. On peut y louer les services de chevaliers du duché.
  • Ambassade d'Azilian [prolongement de la Comédie]. Vente d'araignées (de taille normale).
  • École des pierres sacrées d'Egonzasthan [échelle des Pierres]. Les services de l'ambassade changent chaque mois, suivant le comté qui en a la charge.
  • Le cercle du Matriarcat d'Olizya [échelle Ravine]. Exposition d'artisanat permanente.
  • Le palais de Kaoca [échelle des Illusionnistes]. Dégustation gratuite de chocolat et office du tourisme de la baronnie.
  • Comptoir de Jadhys [échelle du Masque]. Bureau d'import-export.

Échelle des Pendus. Si une personne commet un délit grave et est condamnée à la pendaison, c'est le long de cette échelle qu'on le retrouvera sûrement. Bien que macabre, une pendaison est un spectacle qui attire toujours beaucoup de monde, à Laelith comme ailleurs.

Fraction armée insurrectionnelle [échelle du Quatre faces]. Créée par le comte Lamonzie Montastruc, qui habite au siège secret de cette organisation, la FAI s'est mise en tête de renverser le Roi-Dieu et d'instaurer une démocratie en lieu et place de la théocratie actuelle. La FAI est l'auteur de plusieurs attentats contre des bâtiments publiques, le plus retentissant et le dernier en date étant celui perpétré contre la prison royale. Nul est besoin de préciser que les responsables de la FAI sont activement recherchés par les autorités.

Grand marché. Les matières premières sont vendues directement aux artisans de la Main qui travaille, mais tout produit fini, qu'il provienne de cette terrasse ou qu'il arrive des provinces, voire même de l'étranger, sera mis en vente sur la Prospérité. Et quelle meilleure place pour cela que le grand marché, ouvert de jour (marchandises classiques) comme de nuit (marchandises « spéciales » comme les esclaves et les produits sensibles, et même certaines de contrebande ou interdites... si on cherche bien).

Place de la Fontaine neuve. Une statue du Roi-Dieu Néphuntes III porté par les vents surplombe la fontaine de cette place. Lancer une pièce d'or dans le bassin porterait bonheur.

Place du Pilori. C'est sur cette place publique que sont « exposés » les petits délinquants (voleurs, escrocs, tricheurs, ...), mis au pilori (poteau tournant sur un pilier auquel on attache le condamné avec un carcan au cou) pour les exposer aux regards de la foule, et ainsi marquer leur infamie et servir de dissuasion.

Théâtre. L'un des plus grands édifices de la cité, et l'un des plus fréquentés après les quatre temples. De nombreuses et diverses activités y ont lieu, depuis les joutes verbales entre prêtres chaque matin jusqu'aux combats de gladiateurs. Voir la page consacrée pour plus de détails.

Commerces

Quelques commerces de cette terrasse.

Scribe [échelle des Scribes, I9]. Triste plume.

Négociant de cuirs et de peaux [67 rue Qui qu'en peut, L6]. Orfal.

Embaumeur [échelle du Pont des morts, H9]. Olam Bishoff.

Ésotérisme [impasse des Trois frères, J7]. La Face Éthérée.

Forge [rue des Trois frères, J7]. Mimessyos.

Auberges et tavernes

Quelques auberges et tavernes de cette terrasse.

Auberge de la Face deux [30 échelle du Quatre faces]. Tenue par Hammer Wantus.

Auberge du Tonneau Joyeux [18 rue des Trois frères]. Tenue par Rolcraud Pulaj.

Personnalités

NomDescriptionLieu et Occupation
Hammer Wantus Adulte Aubergiste (auberge de la Face deux)
Rolcraud Pulaj Adulte Aubergiste (auberge du Tonneau joyeux)
Lamonzie Montastruc Adulte Comte, chef de la Fraction armée insurrectionnelle
Myna Bishoff Jeune, 8ème épouse d'Olam Bishoff Embaumeur
Olam Bishoff Vieux Embaumeur
Throm Bishoff Adulte, fils d'Olam Bishoff Embaumeur
Mama Terra Vieux Ésotérisme (La Face éthérée)
Mimessyos Adulte Forgeron
Offalia Jeune, fille d'Orfal Négociant en cuirs et peaux
Orfal Adulte, mari de Syllia Négociant en cuirs et peaux
Syllia Jeune, 2ème épouse d'Orfal Négociant en cuirs et peaux
Triste plume Adulte Scribe
Rectul Vieux Théâtre, coordinateur des affaires religieuses
Ornicar Lamain Demi-elfe, adulte Théâtre, régisseur du Théâtre
Gylop le chanteur Adulte Théâtre, responsable artistique
Hotoil Adulte Théâtre, responsable de la sécurité
Frukac Atol Adulte Théâtre, responsable du personnel