Round 1

Poule A

Big Team 2 - 1 Les Grands Ducs d'Agramor
Les Vis et Vices 1 - 5 Les Gorilles Blancs
Les Démons de minuit 0 - 2 Les Sangliers Sanglants de Sorma

Poule B

Cauchemar en cuisine 4 - 2 Les Sables du couchant
La Komunauté de l’Agneau 2 - 3 Les Baladins écarlates
Les Faucheurs sanglants 4 - 4 Nains-Cognito

Poule A

Big Team 2 - 1 Les Grands Ducs d'Agramor

1er tiers-temps

Les délinquants de la Big Team en 4-3-3 affrontent pour cette rencontre les Grands Ducs d'Agramor en 3-5-2. C'est les Grands Ducs qui gagnent l'engagement et imposent d'emblée le rythme. Grevot Pigan intercepte à la 2ème minute une mauvaise passe en avant de Jinkel de la Big Team, et les Grands Ducs offrent alors une très belle démonstration de jeu, en finesse, qui se conclue par un superbe but de Branel de Calbev à la 3ème. Nouvel engagement et les Grands Ducs montrent une nouvelle fois leur supériorité dans le jeu aérien. Gary de la Big Team sauve d'ailleurs son équipe d'un nouveau but à moins d'un bras de la ligne. Les Big Team prennent alors le contrôle de la balle durant de longues minutes, mais sans parvenir à réellement mettre en danger leur adversaire. On ne les sent pas dans le match. À la 8ème minute, Branel de Calbev est encore une fois sur le point de marquer, mais c'est cette fois Tinkel qui sauve son équipe. Il faut attendre la 9ème minute pour voir se réveiller la Big Team, qui commence alors enfin à jouer comme ils savent le faire, en force. Branel de Calbev et Ronnald Dendesuc en font les frais, envoyés sur la touche se faire soigner par le nain Tinkel et le demi-orque Graa respectivement. Malheureusement, ce sursaut apparaît bien tard et l'arbitre siffle la fin du premier tiers-temps.
0-1 pour les Grands Ducs, très efficaces, alors que la Big Team a eu la balle en main bien plus souvent (62% - 38%), dans une période qui n'est devenue virile que sur la fin.

2ème tiers-temps

C'est reparti ! Bobmachtoke passe sa Big team en 4-4-2 alors que le Gaillard reste en 3-5-2 pour ses Grands Ducs. Dès le début on sent que le match se corse, les coups pleuvent, mais reconnaissons que de part et d'autres il y a des gabarits, et les joueurs résistent très bien. Pas besoin de recourir aux soins des guérisseurs sur la touche. Eirik Mainforte des Ducs récupère la balle le premier. 3ème minute, superbe longue passe en avant de la BT, non moins superbe réception du halfelin Bill à quelques mètres de la ligne, qui passe alors au gnome Triton à sa droite, lequel marque facilement et ainsi égalise. Le jeu reprend, mais les Ducs ont énormément de mal à porter le jeu dans le camp de leur adversaire. À la 6ème minute, c'est le halfelin Bill qui, au terme d'une longue course en solitaire, et en ayant séché Resal Fision au passage, donne l'avantage à la Big Team. Par la suite la Big Team continue son jeu très offensif, et les Grands Ducs souffrent physiquement, même si on ne compte pas de blessés. À quelques secondes de la fin du tiers-temps, Triton tente une longue passe latérale à son équipier, mais Mibrus Saudeth intercepte et sauve son équipe de l'humiliation.
Retournement de situation en ce deuxième tiers-temps. La Big Team passe devant avec un score de 2-1, après avoir dominé toute la période (82% - 18%). Le préparateur physique des Ducs a du souci à se faire ! Voyons si le Gaillard parvient à réagir en fin de match.

3ème tiers-temps

4-4-2 contre 3-5-2, aucun changement de formation de part et d'autres, et des joueurs toujours relativement hargneux et costauds sur le terrain. Bill Dulac des Grands Ducs gagne la balle au coup de sifflet. Grosse pression de son équipe dès le début de match, avec une superbe occasion à la 2ème minute, mais Clack de la Big Team sort les muscles est envoie Ronnald Dendesuc se faire soigner après un terrible choc. 5ème minute, nouvelle occasion pour les Ducs, et cette fois c'est Gary qui sauve son équipe. Tout le reste du match ne montrera qu'une neutralisation des deux équipes. La Big Team est clairement dans une posture d'attente et Branel de Calbev, qui reste le seul avant des Ducs, l'autre étant sorti pour blessure, ne peut rien face à la défense de la Big Team qui joue bien plus les coups sur l'humain que le ballon.
2-1 au score final donc, avec un dernier tiers-temps équilibré (54% - 46%), et une Big Team qui assure, gardant bien la balle en main en défense, et ne prenant pas trop de risque, ni dans un jeu offensif, ni dans un jeu aérien. Bobmachtoke semble avoir voulu assuré son avance au score, et cela a fonctionné. Le gaillard, coach des Grands Ducs d'Agramor, a bien poussé ses joueurs en attaque, mais cela n'a pas était suffisant face au mur de la défense de la Big Team.

Les Vis et Vices 1 - 5 Les Gorilles Blancs

1er tiers-temps

Grosse affluence pour cette rencontre. À priori le public attendait beaucoup des Gorilles blancs, qui ont commencé une belle campagne de promotion en ville, et le moins qu'on puisse dire c'est que l'on n'a pas été déçu ! En 2-5-3 contre 5-2-3, les stratégies des deux coachs étaient très différentes. Lidda des V&V gagne l'engagement, puis le superbe jeu d'attaque d'esquive très fluide de cette équipe mène à un but de la halfeline Lotus Lanoire dès le début de la 2ème minute. Le public est ravi. Touphin LanceBiche des Gorilles gagne la relance et son équipe enfonce les V&V qui étaient sur le point de marqué si Robec Dentdragon n'avait pas intercepté une passe en l'air. Ceci semble motiver les V&V, qui se mettent à jouer physique. Mais à la 5ème minute Mérric Borgnator trop près de sa ligne de but se surestime, tombe sur un os, prend un coup, lâche la balle, et le demi-orque Broc des Gorilles égalise. Le public jubile. Le match devient viril, les coups se font de plus en plus forts, et la buteuse des V&V, Lotus Lanoire, sort sur blessure à la 8ème, pour un coup porté par le nain Têtedepioche. Réduit à 9, l'équipe de Leif perd pied et encaisse un deuxième but de Broc. Le public est debout. Les nains des Gorilles semblent dopés ! À la 9ème minute, Thurin Rochepatte fracasse le halfelin Alton Grisfélin, qui doit sortir, et Crapuc en profite pour mettre un troisième but. Des buts et du sang, le public est charmé !
51% - 49% de possessions, cela ne reflète pas l'énorme supériorité des Gorilles, chose qu'avec 1-3 le score reflète par contre. Mais les Gorilles prennent beaucoup de risque, et les Vis et Vices ont montré en tout début de match qu'ils n'étaient pas là pour faire de la figuration. S'ils parviennent à éviter les coups lors des prochains tiers-temps, ils pourraient causer la surprise.

2ème tiers-temps

Les Vis et Vices de Leif en 2-3-5 et les Gorilles Blancs de ylu en 4-3-3. Dès le départ on voit où les Gorilles veulent en venir : faire de la boucherie plutôt que du sport. En moins d'une minute ils ont déjà séché sur place trois joueurs adverses. Les V&V ne semblent pas tailler pour ce jeu. 3ème minute, Broc est sur le point de marquer, n'ayant entre lui et la ligne que le halfelin Mérric Borgnator, qui ne semble pas capable de stopper le demi-orque. Mais Broc s’arrête net face à lui, en hurlant et se frottant les yeux. Un incident éclate alors, le demi-orque réclamant que le petit Mérric lui a jeté du sable dans les yeux. Mais l'arbitre dit n'avoir rien vu et le jeu reprend, moins violent, les deux juges semblant plus attentifs maintenant. 5ème minute, les Gorilles, ressortent les poings et se mettent également au jeu aérien. Crapuc marque sur une formidable passe de Fromir. 8ème minute, encore Crapuc qui passe la ligne, en force cette fois, et creuse définitivement l'écart au score.
1-5 au score et 28% - 72% pour la possession. Ça sent la déroute pour les V&V. Les Gorilles font montre de beaucoup plus d'agressivité et, si les halfelins semblent costauds car aucun n'a été blessé durant cette période, ils encaissent un nombre de coup incroyable.

3ème tiers-temps

Dernier tiers-temps. Les Vis et Vices en défense avec un 6-2-2 mais très agressifs, et les Gorilles Blancs en défense aussi avec un 5-3-2, mais bien plus calme. Le coach a dû leur parler à la pause. La supériorité physique des Gorilles est confirmée, ils poussent les V&V sans trop d'efforts, mais les joueurs de Leif en veulent, et on assiste à plusieurs chocs d'une violence inouïe, pratiquement tous initiés par les V&V. À la 2ème, Fromir Mandrindepierre est agressé, il n'y a pas d'autre mot, par le halfelin Ander Piquedoigt, et doit sortir. À la 3ème c'est Jaune Lèpre qui sèche Crapuc, le demi-orque star des Gorilles. Incroyable ! Les joueurs de ylu jettent des regards inquisiteurs à leur coach, comme pour demander une autorisation, mais restent passifs, se contentant de repousser les V&V. À la 7ème s'en est trop pour Touphin LanceBiche, qui répond violemment à un tacle de Gareth le Canif et l'envoie se faire soigner. Mais rien de plus. Les V&V ne parviendront jamais à rompre le mur de la défense des Gorilles.
Score inchangé donc : 1-5. On a sentit les Gorilles faciles, et on regrette peut-être un peu que les V&V n'aient pas haussé le ton dès le début du match. Ils nous prouvent, mais un peu tard, qu'ils savent joueur physique. Deux Gorilles blessés par des halfelins, il s y en a qui vont se faire chambrer ce soir !

Les Démons de minuit 0 - 2 Les Sangliers Sanglants de Sorma

1er tiers-temps

D'après les organisateurs, cette rencontre est le match du round 1 qui a vendu le plus de billets. Elle oppose les Démons de Minuit en 4-3-3 aux Sangliers Sanglants de Sorma, en 4-4-2. Dès le début du match les Sangliers s'imposent. Zurag gagne l'engagement et percute les milieux de terrain des Démons. Le gnome Loulou Deukk doit d'ailleurs sortir pour blessure, séché par le demi-orque Zordash des Sangliers. Passe à l'avant à Tedric qui réceptionne parfaitement la balle, échange avec le nain Thygram, qui remet à Tedric et à la 3ème minute l'avant des Sangliers Sanglants marque le premier but de ce tournoi. Un peu plus tard, nouveau choc, cette fois entre le demi-orque Zurag qui envoie sur la touche le gnome Riri Deukk. Les Sangliers sont sur le point de mettre un deuxième but, mais les Démons de minuit semblent se réveiller. Belle passe en avant à Fifi Deukk qui relance encore plus en avant, mais le gobelin Zibrez intercepte, et les Sangliers repartent à la charge. À la 6ème, le demi-orque Arnog met un vilain coup à Fifi Deukk, qui doit sortir pour blessure, et à la 7ème c'est Tedric qui sèche le demi-orque Krul Kralok des Démons de Minuit. Nouvelle occasion de but des Sangliers à la 8ème, mais Krol Kralok sauve son équipe. Le match s'endort alors un peu. Les Sangliers n'avancent plus beaucoup, cherchant plutôt le contact que le but, mais les Démons semblent avoir apprit et parviennent à éviter les gros chocs.
0-1 à la fin de ce premier tiers-temps, un score qui reflète peu la large domination les Sangliers (34% - 66%).

2ème tiers-temps

Les Démons de Minuit se positionnent sur le terrain en 4-2-4. Ils semblent plus que remontés et prêts à en découdre. En face, les Sangliers Sanglants de Sorma en 4-4-2 semblent sereins. Le gobelin Nekenieh gagne l'engagement pour les Démons mais Arnog récupère rapidement la balle et on joue les premières minutes dans le camp des Démons, les Sangliers continuant de muscler le jeu. Ça s'anime un peu à la 4ème minute lorsque, à la grande surprise du public, le demi-orque des Sangliers Arnog est fracassé par le gobelin Nekenieh et obligé de sortir pour blessure. Mais ça ne sera pas suffisant pour Démons, qui continuent de subir la pression et jouent en défense dans leur camp. Le jeu devient alors plus aérien. Les Démons semblent s'être rendus compte qu'en force ils ne passeront pas, et le Sangliers veulent assurer et éviter de nouvelles blessures. À la 8ème minute, les Sangliers semblent se réveiller. Belle passe de Tedric à Thygram qui fonce droit devant, fait voler le défenseur adverse Korup Tibeul, puis repasse à Tedric. Le public est debout, tout le monde voit déjà le but des Sangliers, mais Krol Kralok surgit de nul part, décoche une belle droite à l'humain, et sauve son camp.
Toujours 0-1 à la fin du deuxième tiers-temps, mais un net sursaut des Démons, confirmé par les statistiques (49% - 51% pour la possession de la balle) qui laisse entrevoir un dernier tiers-temps riche en émotions. On se demande tous si les Sangliers ont volontairement baissé le rythme ou si les Démons se sont réellement hissés à leur niveau.

3ème tiers-temps

Dernière période, pour laquelle les Démons de Minuit affichent un 3-2-5 face à un 5-3-2 pour les Sangliers Sanglants de Sorma. Le coach Tirion semble donc vouloir jouer en défense et miser sur la contre attaque. Les Sangliers gagnent l'engagement, mais les deux équipes se neutralisent en milieu de terrain durant les trois premières minutes de jeu. Puis à la fin de la 4ème, les Démons accélèrent avec une belle charge de Nekenieh. Malheureusement pour lui la défense des Sangliers est puissante et le stoppe. Le tournant du match a lieu à la 6ème minute, quand Zurag des Sangliers percute violemment Nekenieh, qui était sans nul doute l'homme du match chez les Démons, et le force à sortir du terrain. Secondes après, gagnant enfin la domination du milieu de terrain, et après s'être successivement défait de Korup Tibeu et de Krul Kralok, le demi-orque Arnog marque, tout seul. Toujours marqués par l'absence de leur leader, les Démons ne parviendront pas à fournir la balle à leurs avants et la fin de match sera tranquille pour les Sangliers, qui contrôleront et joueront le sablier jusqu'au coup de sifflet final.
Score final 0-2 (45% - 55%) et une belle victoire pour les Sangliers, qui semblent ne pas avoir trop forcé pour ce premier match. Les Démons ont pour leur part peut-être trop joué sur les individualités, pas assez collectifs, et la sortie de Nekenieh leur aura été fatale.

Poule B

Cauchemar en cuisine 4 - 2 Les Sables du couchant

1er tiers-temps

4-3-3 pour les cuisiniers contre un 4-4-2 pour les Sables. Gaston, des Sables du couchant, gagne l'engagement. Les deux équipes, à priori du même niveau, se neutralisent en milieu de terrain un bon moment, jusqu'à une superbe passe des Sables, magistralement réceptionnée très en avant par l'elfe Crim qui file seul au but et marque pour son équipe à la 2ème minute. Les cuisiniers montrent alors qu'eux aussi savent jouer finement, notamment par l'intermédiaire du halfelin Perin Pied Léger et du demi-orque Krusk, qui sont sur le point de marquer. Mais le nain Deidre est là et empêche la conclusion. Toutefois ce n'est que partie remise car moins d'une minute plus tard, les deux avants demi-orques des cuisiniers exécutent une belle combinaison. Thork fonce droit sur Krusk, le percute durement tout en passant la balle à son compère Thork qui peut alors égaliser à la 4ème. On croit le match relancé, mais pas du tout. Jusqu'au coup de sifflet cela sera ensuite un jeu plutôt ennuyeux, où on sent que les joueurs essayent de se protéger et d'éviter le contact. Les soigneurs n'interviendront d'ailleurs pas une seule fois après l'égalisation.
1-1 pour une rencontre équilibrée (57% - 43%). On espère plus de spectacle en 2ème tiers-temps, les deux équipes nous ayant montré en début de match que, si elles le veulent, elles en sont capables.

2ème tiers-temps

Cauchemar en cuisine en 4-3-3 et Les sables du couchant en 4-4-2. Pas de changement. C'est l'elfe Aeril Galanodel de Cauchemar en cuisine qui gagne la balle le premier. Les premières minutes de jeu se jouent du côté des Sables, qui subissent le forcing des cuisiniers. 3ème minute, le halfelin Perin Pied Léger zigzague parmi la défense adverse et marque pour Cauchemar en cuisine. Excès de confiance des cuisiniers ? Après ce but, on ne les reverra plus dans le camp adverse, se repliant presque tous en défense. Et ce qui devait arriver arriva, à force de jouer derrière, à la 6ème minute les Sables trouvent la faille dans leur défense et égalisent grâce à l'elfe Crim, encore lui. Tout le reste du match sera très fluide, aucune des deux équipes ne cherchant le contact. À ce jeu aérien, on notera les bonnes prestations des elfes Gaby et Hamlet chez les Sables, mais sans réussir à marquer toutefois.
2-2 et un match très fair-play, très fluide, sans coup méchant, en ce second tiers-temps, malgré les invectives du coach Tom76. Certains apprécieront, d'autres moins, ce type de match. Les cuisiniers assurent le service minimum et se contentent de défendre, ce que prouve la possession de balle de ce tiers-temps (27% - 73%). Se réservent-ils pour la fin de match ? Les Sables, plus offensifs, parviendront-ils à trouver la faille ?

3ème tiers-temps

Les cuisiniers en 3-4-3 suivant l'ajustement voulu par Taelas, et les Sables qui se positionnent en un 5-3-2 très défensif selon la volonté de Tom76, le tout sous les cris des spectateurs... déjà un peu saouls pour certains. 2ème minute, le halfelin Vani Petite Soif loin devant reçoit une balle très bien lancée et attire toute la défense adverse sur lui, avant de faire une courte passe à l'elfe Aeril Galanodel, qui marque. Le public est debout... pour ceux qui le peuvent. Le match se poursuit alors tranquillement, comme depuis le début, jusqu'à la 4ème minute de ce tiers-temps où les cuisiniers semblent de déchaîner, frappant coup sur coup trois de leur adversaires en milieu de terrain. Les arbitres sont obligés d'intervenir pour que toute l'équipe de Tom76, prête à en découdre, ne transforme pas l'arène en un champ de bataille. Mais le mal est fait, les milieux des Sables en ont pris plein la tête, même s'ils restent sur le terrain. 5ème minute, les cuisiniers usent et abusent maintenant du jeu aérien, ce qui semble perturber les Sables. Aeril Galanodel est exceptionnel et marque de nouveau un superbe but après un jeu individuel stupéfiant. La fin de match sera comme l'ensemble de la partie, tranquille.
Avec une nette domination de Cauchemar en cuisine (77% - 23%) et une victoire 4-2 méritée, on a l'impression que les Sables ne sont pas rentrés dans le match, et on se demande si physiquement ils étaient à la hauteur, malgré les incitations de Tom76 à chercher le contact.

La Komunauté de l’Agneau 2 - 3 Les Baladins écarlates

1er tiers-temps

Est-ce parce-que les Baladins ne sont pas pris au sérieux pour un sport de cette nature ? La K-A est-elle encore trop méconnue à Laelith ? Toujours est-il que ce match affiche le public le plus épars du round 1. Pourtant nous avons assisté à un beau match. En formation 2-5-3 contre un 3-4-3, c'est la KA qui gagne l'engagement et semble dès le début dans le match, alors que les Baladins prennent coup sur coup. 2ème minute, très longue passe en avant de Frelon des KA pour l'elfe La'classe qui réceptionne parfaitement et aplatit quelques mètres plus loin derrière la ligne de but adverse. 5ème minute, Aracorne manque de très peu d'augmenter le score. Heureusement l'elfe Felderen des Baladins était là. Pourtant les baladins ont un mal fou à relancer, et on joue presque uniquement dans leur camp. 8ème minute, tacle par derrière pas très régulier de Beau-dormeur sur l'humain Natash des Baladins, qui doit sortir pour blessure.
À 1-0 à la fin de ce tiers-temps, et pratiquement tout le match qui s'est déroulé dans leur camps, on peut dire que les Baladins s'en sortent bien. Le score aurait pu être pire. La possession de balle est établie à 63% - 37%.

2ème tiers-temps

2-5-3 pour la KA, sans changement, et 2-6-2 pour les Baladins. Le coach Jyah change de stratégie pour tenter de remonter au score. Frelon de la KA gagne la balle. Beau jeu de passe en l'air qui passe par Légume qui relance à l'elfe La'classe qui marque son deuxième but à la 2ème minute. À ce stade on plaint les Baladins, ils vont prendre un carton. Mais pas du tout ! Kultar des Baladins gagne l'engagement, lance pour Elderen, qui réceptionne parfaitement et effectue alors un superbe geste technique en lançant pour lui même et en prenant toute la défense des KA de vitesse. Il aurait surement pu marquer lui-même, mais dans un beau jeu d'équipe et ne voulant pas prendre de risque, il passe au dernier moment à son équipier l'elfe Felderen, qui marque. Les Baladins recollent au score à la 3ème minute donc. La KA réagit et muscle alors le jeu. Felderen, qui vient de marquer, en fera les frais, envoyé sur la touche se faire soigner par le nain Gris-bouillie. Mais les Baladins ne se laissent pas démonter et suite à une belle et longue passe de Filben à l'avant des Baladins, Elderen marque et égalise à la 6ème minute. Par la suite, la KA continuera sa stratégie de confrontation physique, domaine dans lequel ils dominent sans aucun doute, mais sans parvenir à marquer, malgré le nombre de Baladins qui restent sonnés sur le terrain.
2-2 donc à la fin de ce tiers-temps, et une possession de 45% - 55% qui montre que les Baladins réagissent bien. Beau coaching de Jyah. Ardiemum, le coach de la KA, réussira t-il lui aussi à remotiver ses joueurs pour la dernière partie du match ?

3ème tiers-temps

Avec la KA en 3-4-3 et les Baladins écarlates en 2-5-3, on se dit rapidement que tout va se joueur avec les milieux de terrain. C'est Filben des Baladins qui attrape la balle le premier. S'en suit un beau moment de passes entre les joueurs de cette équipe, alors que la KA joue plus balle en main. 3ème minute, Elderen est sur le point de marquer pour les Baladins, mais il est frappé dans le dos et contraint de lâcher la balle. Ses coéquipiers parviennent toutefois à la récupérer et, à la 6ème, c'est le gnome Elminster qui, après s'être débarrassé de Légume, marque en force. Le jeu reprend et on note clairement le changement d'attitude chez la KA. Ils misent maintenant tous sur les coups, et en oublient presque que le but du jeu est d'avancer. Les Baladins encaissent, mais ne flanchent pas, et tout restera ainsi jusqu'au coup de sifflet final.
2-3 pour ce match très équilibré (51% - 49% en cette dernière période). Dommage pour la KA qui semble s'être trop concentrée à donner des coups, stratégie non payante car l'équipe adversaire les a tous encaissés sans broncher et, surtout, sans avoir à déplorer un seul blessé dans ce dernier tiers-temps.

Les Faucheurs sanglants 4 - 4 Nains-Cognito

1er tiers-temps

Situation très particulière pour ce match, vu que le coach Nigmael des faucheurs sanglants ne s'est pas présenté dans l'arène. À priori ses joueurs ne savaient pas qu'il ne viendrait pas, et on attendu jusqu'au dernier moment possible. Mais ils n'ont plus le choix, le match commence. En 3-4-3 ils affrontent donc les Nains-Cognito de griffesapin) en 4-4-2. Nain-capable gagne l'engagement pour l'équipe des nains, mais rapidement l'équipe se fait chahuter par leurs adversaires. Heureusement ces nains sont solides et on ne déplore aucun blessé grave dans leur rang. Ils frôlent même d'encaisser un but à la 2ème minute, si nain-prudent n'avait pas intercepté une passe. Cette frayeur semble toutefois leur servir d'électrochoc, et à partir de là les nains contrôleront le match. il faut tout de même attendre la 8ème minute pour que leur jeu soit récompensé, avec un but de nain-parfait, à la naine, tout en force. Les deux équipes se neutraliseront ensuite en milieu de terrain jusqu'à la fin de cette période.
0-1 donc, avec une nette domination des nains (28% - 72%). Mais les deux premières minutes ont du leur faire grand peur, ce qui montre que les Faucheurs même sans coach, sont dangereux.

2ème tiers-temps

Les Faucheurs continuent en 3-4-3, mais les Nains-Cognito passent en 2-6-2, misant tout sur le milieu de terrain. Dès le début du match on note que les nains, en plus de leur formation, prennent de gros risques, alors que les Faucheurs, toujours sans coach, semblent un peu perdus. 4ème minute, longue passe en avant des Faucheurs que récupère magistralement l'elfe Sylviatiel qui, bloqué par un défenseur adverse, passe en latéral au demi-orque Brakburk, qui marque. 5ème minute, les nains, voulant imiter les Faucheurs, tentent eux aussi le jeu aérien, mais avec moins de succès car leurs balles sont interceptées, dont une à la 6ème minute qui aurait pu permettre aux Nains-Cognito de reprendre l'avantage. Le reste du jeu sera plutôt ennuyeux, avec peu d'action et même peu de coups, du moins des coups portants. Il faut dire que chaque équipe semble bien préparée et bien résister physiquement.
Égalité 1-1, mais reconnaissons que les nains dominent tout de même (34% - 66%). L'absence de coach chez les Faucheurs semblent impacter.

3ème tiers-temps

WooooW ! Quelle fin de match ! Sans surprise, les Faucheurs continuent avec le même alignement, et les nains changent une nouvelle fois avec un offensif 2-4-4. Le halfelin des Faucheurs gagne la balle au départ mais, fauché par nain-connu, ses adversaires récupèrent la balle et foncent droit devant, renversant tout, et terminant par un but musclé de nain-précis à la 2ème minute. À l'inverse les Faucheurs pratiquent un jeu plus fluide. Lançant en l'air vers l'avant pour passer par-dessus le mur des nains, Sylviatiel reçoit une bonne balle et, sans faillir, égalise à la 5ème. À la 7ème, après toujours de multiples passent aérienne, Sylviatiel slalome entre la faible défense naine et marque de nouveau. À la 8ème, de nouveau en force et en ligne droite, les nains font voler en l'air la défense des Faucheurs (puisqu'à priori ils aiment l'altitude) et nain-précis, encore lui, permet à son équipe de recoller au score. 9ème minute, on prend les mêmes et on recommence, sauf que cette fois c'est nain-prévisible qui passe la ligne avec la balle en main. Les nains gagnent au score, ils essayent de tenir, mais la pression en face est montreuse, et à quelques secondes de la fin, après encore une fois un superbe jeu aérien, l'elfe Sylviatiel marque son troisième but.
4-4 avec un superbe troisième tiers-temps très équilibré (47% - 53%). Deux styles très différents, tout en force pour les nains, tout en longues passes pour les Faucheurs, aucun blessé de part et d'autre, et au final une égalité, mais avec de nombreux buts, comme on aime.