Sage Advice : Objets magiques

Les potions peuvent-elles être administrées à des personnages inconscients par une action ?

Oui, vous pouvez administrer une potion à quelqu'un d'autre par une action (DMG p.139).

Si une potion ne duplique pas un sort, demande t-elle de la concentration ?

L'effet d'une potion n'exige de la concentration que si sa description l'indique ou si elle duplique un sort qui nécessite une concentration.

Pour le chapeau de déguisement, comment se détermine le DD pour le déguisement ? Le porteur doit-il être un lanceur de sort ?

Utilisez votre modificateur pour lancer des sorts pour définir le DD. Si vous n'avez pas de modificateur pour lancer des sorts, utilisez votre bonus de maîtrise (cela s'appuie sur la règle « Sorts » de la page 141 du DMG).

Si mon personnage est lié à un instrument de barde et lance charme-personne en le tenant, est-ce que la cible fait sa sauvegarde avec un désavantage ?

Non, du moins pas à cause de l'instrument. Un instrument de barde fournit ce bénéfice seulement s'il est utilisé comme focaliseur lors du lancement d'un sort qui charme sa cible. Or charme-personne n'a pas de composant matériel, donc l'instrument n'a aucun effet sur le sort.

Qu'est-ce qui est correct dans le DMG, la règle pour les parchemins ou la règle pour les parchemins de sorts ?

Les deux sont correctes. La règle pour les parchemins (PH p.139) s'appliquent aux parchemins en général, y compris les parchemins de protection, et permet d'essayer d'activer un sort si vous savez lire. La règle pour les parchemins de sorts est spécifique à ce type de parchemin et introduit une exigence supplémentaire : le sort sur le parchemin doit être sur la liste de sorts de votre classe pour que vous puissiez le lire. Un parchemin de sort peut être nommé de différentes façons : parchemin de sort, parchemin de X (où X est le nom d'un sort), ou parchemin de sort de X (où X, encore une fois, est le nom d'un sort). Peu importe son nom, un parchemin de sort suit la même règle. Pour répondre à l'exigence d'un parchemin de sort, le sort sur le parchemin doit être sur une des listes qu'utilise votre classe. Voici deux exemples. Si vous êtes un clerc, le sort doit être sur la liste de sorts des clercs, et si vous êtes un guerrier avec l'archétype chevalier occulte, le sort doit être sur la liste de sorts des magiciens, parce que c'est la liste de sorts utilisée par votre classe.

Les bonus de CA d'un anneau de protection s'accumulent-ils avec ceux des bracelets de défense ?

Oui. En général, les bonus s'accumulent, sauf s'ils proviennent d'un même sort (voir "Effets magiques combinés" dans le Manuel des Joueurs, p.205). Vous ne pouvez également pas bénéficier des effets de plus d'un anneau de protection, par exemple, car vous ne pouvez pas vous lier avec plus d'une copie d'un objet à la fois.

Les armes magiques donnent-elle un bonus à l'attaque et aux dégâts ?

Une arme magique ne donne un bonus aux jets d'attaque et de dégâts que si sa description l'indique. Toute arme magique peut contourner la résistance et l'immunité aux dégâts causés par les attaques non magiques, mais seules certaines armes magiques infligent plus de dégâts que leurs homologues non magiques. Par exemple, une épée longue +1 et une tueuse de géant donnent toutes les deux un bonus de +1 aux jets d'attaque et de dégâts, mais une épée ardente et une épée de givre n'octroient pas un tel bonus. Les quatre armes, cependant, peuvent contourner la résistance d'un élémentaire de la terre aux dégâts contondants, perforants et tranchants d'attaques non magiques. En bref, un bonus aux jets d'attaque et de dégâts est considéré comme une propriété particulière d'une arme magique, ce n'est pas quelque chose que toutes les armes magiques fournissent automatiquement.

Un guerrier attaque une créature avec un arc long magique et des flèches non magiques. L'attaque est-elle magique ?

Les attaques faites par une arme magique à distance sont magiques, même si les munitions ne le sont pas. Ce point a été clarifié dans les errata du DMG.

Les armes magiques avec la propriété lancer (javelines, etc.) retournent-ils à leur propriétaire après avoir été lancées ?

Si une arme magique revient à vous après l'avoir lancée, sa description l'indique, comme pour le marteau de lancer nain (DMG p.167).

Si un roublard avec la capacité Assassinat utilise une épée vorpale, l'attaque surprise n'est-elle pas une mort instantanée ?

Non. Une épée vorpale oblige à faire un 20 au jet d'attaque pour décapiter quelqu'un. Un roublard avec l'archétype assassin qui attaque une cible surprise en utilisant une épée vorpale réalise un coup critique automatique si le jet d'attaque est réussi, mais à moins que le jet d'attaque ne soit un 20, la cible garde sa tête.

Est-ce qu'un elfe obtient un jet de sauvegarde contre un philtre d'amour, vu qu'il s'agit d'un charme ?

La description ne parle pas de sauvegarde ; il n'y a donc pas de sauvegarde contre un philtre d'amour. L'amour est aussi fort que cela.

Objets magiques

Écrit par Jeremy Crawford, traduit par blueace (Sage Advice Compendium v2.2)