Orcus

[ Orcus ]
Fiélon (démon) de taille TG, chaotique mauvais
Classe d'armure 17 (armure naturelle), 20 avec la baguette d'Orcus
Points de vie 405 (30d12 + 210)
Vitesse 12 m, vol 12 m
FOR
27 (+8)
DEX
14 (+2)
CON
25 (+7)
INT
20 (+5)
SAG
20 (+5)
CHA
25 (+7)
Jets de sauvegarde Dex +10, Con +15, Sag + 13
Compétences Arcanes +12, Perception +12
Résistances aux dégâts froid, feu, foudre
Immunités aux dégâts nécrotique, poison ; contondant, perforant et tranchant d'attaques non magiques
Immunités aux conditions charmé, épuisement, effrayé, empoisonné
Sens vision véritable 36 m, Perception passive 22
Langues toutes, télépathie 36 m
Puissance 26 (90000 PX)

Baguette d'Orcus. La baguette a 7 charges, et chacune de ses propriétés qui requiert un jet de sauvegarde a un DD de 18. Tant qu'il la tient, Orcus peut utiliser une action pour lancer le sort animation des morts, flétrissement ou communication avec les morts. Par ailleurs, il peut dépenser 1 charge ou plus de la baguette pour lancer l'un des sorts suivants : cercle de mort (1 charge), doigt de mort (1 charge) ou mot de pouvoir mortel (2 charges). La baguette récupère 1d4 + 3 charges chaque jour à l'aube. Tant qu'il tient la baguette, Orcus peut utiliser une action pour invoquer des créatures mortes-vivantes dont le total de points de vie cumulés ne dépasse pas 500. Ces morts-vivants surgissent par magie du sol, ou de toute autre forme, dans des espaces inoccupés situés à 90 mètres d'Orcus maximum et obéissent à ses ordres jusqu'à ce qu'ils soient détruits ou qu'il les renvoie par une action. Une fois que cette propriété de la baguette a été utilisée, la propriété ne peut être réactivée avant l'aube suivante.

Sorts innés. La caractéristique d'Orcus pour lancer des sorts est le Charisme (sauvegarde contre ses sorts DD 23, +15 au toucher pour les attaques avec un sort). Il peut lancer de manière innée les sorts suivants, sans avoir besoin de composantes matérielles :

À volonté : contact glacial (niveau 17), détection de la magie
3/jour chacun : création de mort-vivant, dissipation de la magie
1/jour : arrêt du temps

Résistance légendaire (3/jour). Si Orcus échoue un jet de sauvegarde, il peut choisir de quand même le réussir.

Résistance à la magie. Orcus a l'avantage aux jets de sauvegarde contre les sorts et les effets magiques.

Armes magiques. Les attaques avec une arme d'Orcus sont magiques.

Maître des morts-vivants. Lorsque Orcus lance les sorts animation des morts ou création de mort-vivant, il choisit le niveau auquel le sort est lancé, et les créatures ainsi créées restent sous son contrôle indéfiniment. De plus, il peut lancer création de mort-vivant même lorsque ce n'est pas la nuit.

ACTIONS

Attaques multiples. Orcus effectue deux attaques avec la baguette d'Orcus.

Baguette d'Orcus. Attaque au corps à corps avec une arme : +19 au toucher, allonge 3 m, une cible. Touché : 21 (3d8 + 8) dégâts contondants plus 13 (2d12) dégâts nécrotiques.

Queue. Attaque au corps à corps avec une arme : +17 au toucher, allonge 3 m, une cible. Touché : 21 (3d8 + 8) dégâts perforants plus 18 (4d8) dégâts de poison.

ACTIONS LÉGENDAIRES

Orcus peut exécuter 3 actions légendaires, en choisissant parmi les options suivantes. Seulement une action légendaire peut être utilisée à la fois, et seulement à la fin du tour d'une autre créature. Orcus récupère les actions légendaires dépensées au début de son tour.

Queue. Orcus effectue une attaque avec sa queue.

Un avant-goût de la non-mort. Orcus lance le sort contact glacial (niveau 17).

Mort rampante (coûte 2 actions). Orcus choisit, sur le sol, un point qu'il peut voir et situé à 30 mètres de lui maximum. Un cylindre d'énergie nécrotique tourbillonnante, haut de 18 mètres et d'un rayon de 3 mètres, apparaît en ce point et y reste jusqu'à la fin du prochain tour d'Orcus. Toute créature dans la zone est vulnérables aux dégâts nécrotiques.

Mordenkainen´s Tome of Foes D&D 5 › Monstres