Guenaude nocturne

Fiélon de taille M, neutre mauvais
Classe d'armure 17 (armure naturelle)
Points de vie 112 (15d8 + 45)
Vitesse 9 m
FOR
18 (+4)
DEX
15 (+2)
CON
16 (+3)
INT
16 (+3)
SAG
14 (+2)
CHA
16 (+3)
Compétences Discrétion +6, Perception +6, Perspicacité +6, Tromperie +7
Résistances aux dégâts froid, feu ; contondant, perforant et tranchant d'attaques non magiques non réalisées avec des armes en argent
Immunités aux conditions charmé
Sens vision dans le noir 36 m, Perception passive 16
Langues abyssal, commun, infernal, primordial
Puissance 5 (1800 PX)

Incantation innée. La caractéristique d'incantation innée de la guenaude est le Charisme (jet de sauvegarde contre ses sorts DD 14, +6 au toucher pour les attaques avec un sort). Elle peut lancer les sorts suivants de manière innée, sans avoir besoin de composantes matérielles :

À volonté : détection de la magie, projectile magique
2/jour chacun : changement de plan (personnel uniquement), rayon affaiblissant, sommeil

Résistance à la magie. La guenaude a l'avantage aux jets de sauvegarde contre les sorts et autres effets magiques.

ACTIONS

Griffes (forme de guenaude uniquement). Attaque au corps à corps avec une arme : +7 au toucher, allonge 1,50 m, une cible. Touché : 13 (2d8 + 4) dégâts tranchants.

Changement de forme. La guenaude se métamorphose magiquement en une femelle humanoïde de taille M ou P, ou bien retrouve sa véritable forme. Ses statistiques sont les mêmes quelle que soit sa forme. L'équipement qu'elle porte ou transporte n'est pas transformé. Elle retrouve sa véritable forme si elle meurt.

Passage dans l'éther. La guenaude passe du plan éthéré au plan matériel, ou vice versa. Pour ce faire, la guenaude doit avoir en sa possession une cardioline.

Invasion cauchemardesque (1/jour). Tant qu'elle se trouve dans le plan éthéré, la guenaude touche par magie un humanoïde en train de dormir dans le plan matériel. Un sort de protection contre le mal et le bien lancé sur la cible empêche ce contact, comme le ferait un cercle magique. Tant qu'elle reste en contact, la créature a des visions d'épouvante. Si ces visions durent pendant au moins 1 heure, la cible ne gagne aucun bénéfice de son repos, et ses points de vie maximums sont réduits de 5 (1d10). Si cet effet réduit le nombre des points de vie maximums de la cible à 0, la cible meurt, et si la cible était mauvaise, son âme est piégée dans la besace aux âmes de la guenaude. La réduction des points de vie maximums de la cible perdure jusqu'à ce qu'elle soit annulée par un sort de restauration supérieure ou toute autre magie similaire.

Monster Manual (SRD) D&D 5 › Monstres