Baldur's Gate: Descent into Avernus

[ Descente en Averne ]

Aventure classée #4 par la communauté d'AideDD

Descent into AvernusSortie VO : 17 septembre 2019 (49.95 $US)
Sortie VF (Asmodée) : 19 juin 2020 (50.00 €)

Nbre de pages : 256
Niveaux : aventure pour PJ niveau 1 et qui les mènera au niveau 13

Complément : aperçu par Rôliste TV

Avis : laisser votre avis sur ce livre
Classement : voter pour vos aventures préférées

Achat : acheter sur Amazon (lien sponsorisé)


L'aventure conduira les aventuriers de la cité de la Porte de Baldur, dans les Royaumes Oubliés, jusqu'à Avernus, la première strate des Neuf enfers, au beau milieu de la Guerre de sang. Les personnages devront alors tenter de contrer les plans de Zariel, la céleste devenue archidiable. Avec des machines de guerre infernales façon Mad Max.

Le livre propose :

  • couverture, crédits, sommaire (4 pages)
  • une introduction (5 pages)
  • l'aventure en elle-même (148 pages)
  • une présentation de la Porte de Baldur et un nouvel historique : le sans-visage (54 pages)
  • les tractations avec les diables (4 pages)
  • les machines de guerre infernales (7 pages)
  • de nouveaux objets magiques (5 pages)
  • un bestiaire avec entre autres les stats de Zariel (16 pages)
  • une aide de jeu sous forme d'un menu (2 pages)
  • Concept art (10 pages)
  • l'alphabet infernal (1 page)
1 avis (3 sur 5)
par Ewylana
L'idée même de la campagne a de quoi faire envie : aller chasser une ange déchue au cœur du premier enfer pour lui apporter la mort ou la rédemption ! Première déception : l'échelle de niveau. Se retrouver aux enfers au niveau 4 n'est pas une partie de plaisir, ni pour le MJ, ni pour les joueurs. Clairement la campagne aurait bénéficié d'être prévue pour plus haut niveau au vu du lieu où elle se déroule et des menaces auxquelles les joueurs sont confrontées. Seconde déception : le scénario d'introduction. S'il est parfaitement adapté à un groupe de bas niveau, et introduit des forces importantes du drame qui se joue, il semble un peu là pour cocher les cases "Culte de Bhaal" et "Baldur's gate" et amener les PJ en enfers à son issue est difficile a moins qu'ils n'aient des tendances suicidaires. Cependant, une fois arrivé sur le sol d'Avernus, on observe un mélange d'excellentes idées et de moins bonnes. Si on peut regretter le côté trop moderne des véhicules infernaux, la campagne propose des lieux marquants, effrayants et diversifiés avec chacun leur intrigue. Le final peut laisser un gout de mauvais film héroïque où l'amour et l'amitié l'emportent sur l'armée invincible du méchant mais offre tout de même des opportunités aux personnages de s'illustrer. Cependant beaucoup de passages laissent peu de libertés aux joueurs, pris dans des scénarios plus linéaires qu'un tutoriel de jeu vidéo, et certains PNJ semblent vraiment étranges et déplacés, manquant de briser l'immersion. Cependant le potentiel est là, et je pense qu'avec un travail important et une bonne discussion entre MJ et joueurs sur l'ambiance attendue, on peut en faire une campagne tout a fait intéressante.