Serment de dévotion

Les paladins du serment de dévotion défendent leurs alliés et leurs idéaux avec ferveur. Si leurs idéaux incluent la miséricorde, ils l'offrent à ceux qui sont disposés à l'accepter. À leurs yeux, les nécromanciens, les invocateurs de démons et tous ceux qui portent atteinte à la sainteté de la vie ne méritent toutefois pas une telle miséricorde.

Capacités du serment de dévotion

Les paladins qui prêtent le serment de dévotion sont des combattants sacrés par excellence. Ils établissent un bon équilibre entre l'offensive, la défensif et le soutien, écrasant le mal avec leur Châtiment divin, protégeant leurs alliés avec des sorts et des auras, et soignant leurs blessures et leurs maladies avec une magie sacrée. Ils gagnent cinq capacités de sous-classe aux niveaux 3, 7, 15 et 20. En résumé, ces capacités de sous-classe permettent :

  • De canaliser le pouvoir divin de votre serment afin d'imprégner votre arme de magie, ou de semer la peur dans le cœur des morts-vivants et des fiélons.
  • D'obtenir un accès permanent aux sorts qui définissent votre serment.
  • De projeter une aura de dévotion qui protègera vos alliés proches des charmes surnaturels.
  • De purifier votre esprit en empêchant les créatures surnaturelles de vous attaquer, de vous effrayer, de vous charmer ou de vous posséder.
  • De vous envelopper dans un halo sacré qui émet une lumière divine qui brûle vos ennemis et renforce vos défenses.

Avantages du serment de dévotion

Le serment de dévotion convient particulièrement aux paladins qui souhaitent équilibrer leurs capacités pour vaincre le mal et protéger leurs alliés. Les capacités de classe des paladins dans leur ensemble sont bien réparties entre attaque, défense et soutien, donc cette sous-classe équilibrée complète bien une classe déjà bien équilibrée. De fait, les paladins qui prêtent ce serment ont tendance à exceller dans les groupes qui ont déjà suffisamment d'attaque et de défense, mais qui manquent de soutien. Ou ceux qui ont de la défense et du soutien, mais qui manque d'offensive, et ainsi de suite. Et même dans les groupes déjà bien équilibrés, un paladin du serment de dévotion peut apporter sa polyvalence là où elle est le plus nécessaire.

Inconvénients du serment de dévotion

Toutefois, en raison de la polyvalence de ce serment, ces paladins ne se démarquent pas et n'excellent pas d'une manière qui les distinguerait des autres paladins. Ce ne sont pas les meilleurs offensivement en comparaison avec les paladins du serment de vengeance, ni défensivement comme les paladins du serment des Anciens ou ceux du serment de rédemption. Dans les groupes qui ont déjà un puissant soigneur (comme un clerc de la vie ou un druide du cercle de la terre), un personnage qui inflige de grandes quantités de dégâts (comme un roublard assassin ou un magicien de l'école d'évocation) et un solide défenseur (comme un barbare de la voie du guerrier totem), vous risquez de vous sentir inutile.

Si vous voulez vous sentir plus indispensable pour votre groupe, vous devrez alors créer votre niche en choisissant des dons ou des sorts spécifiques. D’un autre côté, avoir le sentiment de n'avoir aucun rôle clairement défini peut aussi être une bénédiction si vous voulez soutenir le groupe chaque fois qu'il en a besoin.

Exemple de personnage

Avant tout, si vous construisez un paladin du serment de dévotion à partir du niveau 1, sachez que vous ne gagnerez pas votre sous-classe avant le niveau 3. Ensuite, lors de la création de votre personnage, vous devriez choisir une race qui vous donne un bonus en Force, Constitution ou Charisme, et idéalement dans au moins deux des trois. Pour cela, un drakéïde fait un excellent paladin axé sur l'attaque, grâce à ses bonus de Force et de Charisme. Les demi-elfes font également de bons paladins, tout comme les demi-orques, les tieffelins et les humains.

Bien que tous les paladins soient aptes porter des armures lourdes et utiliser des armes puissantes basées sur la force, vous pouvez également renoncer à une armure lourde et utiliser des armes plus fines en donnant la priorité à votre Dextérité au lieu de votre Force. Les paladins axés sur la dextérité sont assez rares, surtout en comparaison avec les guerriers et les rôdeurs basés sur la Dextérité, mais cela arrive. Si vous voulez être offensif, faites de la Force ou de la Dextérité votre valeur la plus élevée. Si vous voulez être un solide protecteur, placez votre valeur de caractéristique la plus élevée en Constitution. Et quoi qu'il en soit, le Charisme devrait être votre deuxième valeur la plus élevée. C'est important, mais vous êtes avant tout un combattant, et ensuite un lanceur de sorts.

Comme d'habitude, le background de votre personnage dépend de vous. Les paladins sont souvent des acolytes qui ont reçu un entraînement martial ou des soldats qui ont rencontré la foi, mais des paladins d'autres origines peuvent aussi faire d'improbables et passionnants héros. Un criminel ou un cultiste repenti servant une puissance supérieure en éliminant ses anciens alliés est une histoire fascinante, de même qu'un ermite qui aurait commencé à s'entraîner de manière isolée après avoir reçu une vision apocalyptique d'une divinité mystérieuse.

Pour l'équipement, choisissez une arme de guerre et un bouclier, même si vous êtes un paladin basé sur la Dextérité, pour les raisons expliquées ci-dessous. Si vous jouez un paladin basé sur la Force, vous ne pouvez pas vous tromper avec une épée longue et un bouclier, quand un paladin basé sur la Dextérité peut utiliser une rapière et un bouclier. Le meilleur choix est ensuite de choisir cinq javelines pour combattre à distance.

Style de combat

Au niveau 2, vous pouvez choisir un Style de combat. Vous avez quatre choix, chacun d'eux vous rendant légèrement meilleur dans un type de rôle en combat, mais rien ne vous empêche de choisir une tactique alternative. Le style Défense est passif ; vous gagnez +1 en CA avec une armure. Bien pour survivre, mais pas très proactif. Le style Duel est idéal si vous vous battez avec une arme à une main car améliore vos dégâts, même si l'autre main utilise un bouclier. Arme à deux mains est utile si vous aimez vous battre avec des armes à deux mains et peut améliorer vos dégâts même si vous utilisez une arme polyvalente à une main, comme une épée longue, à deux mains. Enfin, le style Protection contribue à faire de vous un formidable protecteur, vous permettant de dévier les coups si vous vous tenez à côté de vos alliés.

Les styles Archerie et Combat à deux armes sont absents de cette liste, bien qu'ils soient tous les deux utilisables par les guerriers et les rôdeurs. Vous pouvez toutefois demander à votre MD si vous pouvez utiliser l'un de ces styles si vous jouez un paladin basé sur la Dextérité. Ces options ne vont pas déséquilibrer le jeu, alors si vous participez à une campagne qui ne respecte pas strictement les règles, je recommande vivement à votre DM d'autoriser ces styles de combat pour la classe de paladin.

Sorts

Au niveau 2, le paladin a également accès à des sorts de sa propre liste de sorts. Bien que votre sélection de sorts soit limitée et que vous ayez accès à des sorts puissants plus lentement que les "vraies" classes de lanceur de sorts, cela s'équilibre avec votre arsenal au combat. Prenez le temps avant de devoir choisir votre sous-classe au niveau 3 pour évaluer votre rôle au sein du groupe. Ainsi, lorsque vous aurez fait votre choix et que vous gagnez une multitude de sorts de serment préparés en permanence, vous saurez de quels sorts votre groupe a régulièrement besoin.

Heureusement, vous pouvez choisir différents sorts au début de chaque nouvelle journée, comme un clerc. Et toute la liste de sorts du paladin est à votre disposition, donc vous pouvez adapter votre sélection de sorts suivant les défis auxquels vous pensez être confrontés. Mais dans les deux cas, il est utile d'avoir une « liste de sorts standard » sous le coude. Vous pouvez préparer un nombre de sorts de paladin égal à la moitié de votre niveau (arrondi à l'inférieur) plus votre modificateur de Charisme. Ainsi, si vous êtes un paladin de niveau 2 avec un Charisme de 14 (+2), vous pouvez préparer trois sorts issus de la liste de sorts du paladin. Essayez de choisir un sort offensif, un sort défensif et un sort de soutien. Cette liste n'est toutefois là que pour vous aider à démarrer si vous jouez un paladin du serment de dévotion pour la première fois. Avec l'expérience, vous pouvez bien entendu choisir d'autres sorts.

Dons

La dernière méthode à votre disposition pour personnaliser votre paladin est par l'intermédiaire des dons. Vous obtenez votre premier don au niveau 4, sauf si vous jouez la variante de l'humain, auquel cas vous gagnez un don dès le niveau 1. Bien que de nombreux dons soient utiles aux paladins, il en existe un qu'aucun paladin ne devrait ignorer : Lanceur de sorts de guerre. Ce don convient parfaitement au style de jeu des paladins en renforçant leur concentration dans le feu de l'action. Étant donné que les paladins n'ont que peu d'emplacements de sorts, les sorts de concentration sont un bon moyen d'étendre leur magie le plus loin possible, mais il serait terrible de lancer un sort de concentration puis d'être touché par un gobelin le round d'après et ainsi perdre sa concentration à cause de faibles dégâts. Ce don procure un avantage aux jets de sauvegarde pour maintenir sa concentration tout en permettant de lancer des sorts avec des composants somatiques avec un bouclier en main. Une fois que vous aurez ce don, n'hésitez pas à utiliser vos futures Amélioration de caractéristique pour augmenter vos caractéristiques principales ou pour prendre d'autres dons défensifs tels que Sentinelle ou Spécialiste des armures lourdes.

Enfin, le paladin est une classe géniale pour se multiclasser, mais c'est aussi une classe fantastique jusqu'au niveau 20. Avant de vous multiclasser, réfléchissez bien !

serment de devotion

Basé sur un article de James Haeck, traduit par blueace