École d'évocation

En tant qu'évocateur, ces magiciens qui étudient l'école de magie d'évocation, vous êtes un adepte de l'art de la destruction par les arcanes. Que vous choisissiez un seul élément sur lequel concentrer vos efforts ou que vous vous intéressiez à tout le spectre élémentaire, l'évocation est le meilleur choix pour les magiciens qui désirent ardemment infliger à leurs ennemis des dommages irréversibles.

Capacités de l'école d'évocation

Les évocateurs sont des maîtres de la magie destructrice. Ils ont la capacité de repousser les limites de leurs sorts et même de les façonner pour ne pas toucher leurs alliés avec des sorts de dégâts qui affectent des zones d'effet. Ils gagnent des capacités de sous-classe aux niveaux 2, 6, 10 et 14. En résumé, ces capacités de sous-classe permettent :

  • D'étudier plus efficacement les sorts d'évocation, en réduisant de moitié le temps et le coût nécessaires pour les copier dans votre livre de sorts.
  • De façonner vos sorts d’évocation afin qu’ils évitent de blesser les créatures de votre choix.
  • D'améliorer la puissance de vos sorts mineurs qui nécessitent des jets de sauvegarde.
  • D'augmenter les dégâts de vos sorts d'évocation.
  • D'optimiser vos sorts d'évocation, en infligeant un maximum de dégâts, mais au détriment de votre vitalité.

Avantages de l'école d'évocation

Si vous voulez infliger des dégâts élémentaires importants, ne cherchez pas plus loin. Chaque pouvoir de l'évocateur est fait pour apprendre, lancer des sorts et maximiser le potentiel de ses évocations. Combiné à la longue liste de sorts de magicien, vous pouvez devenir le couteau suisse du groupe, celui qui inflige des dégâts avec un sort de dégât dans chaque situation. De nombreux évocateurs se spécialisent dans un seul élément (et certains prennent même le don Adepte des éléments pour améliorer encore plus les sorts qui infligent ce type de dégâts), mais un évocateur peut aussi être encore plus puissant lorsqu'il dispose de sorts de divers types de dégâts.

Lorsqu'un évocateur se spécialise dans les dégâts du feu ou du froid, par exemple, il peut être neutralisé par des démons qui résistent à son type de dégâts spécifique. En revanche, ceux qui se spécialisent dans les dégâts causés par l'acide ou les poisons ont tendance à être déconcertés par le nombre limité de sorts capables d’infliger ce type de dégâts ou par le fait que ces sorts sont moins puissants que leurs homologues plus emblématiques, comme flèche acide de Melf vs rayon ardent. Mais si vous analysez bien les sorts par le prisme des cinq types de dégâts élémentaires (acide, froid, feu, foudre et poison) et portez une attention particulière aux types de dégâts auxquels vos ennemis résistent, vous pouvez rapidement recalibrer votre arsenal face à toutes les situations.

Inconvénients de l'école d'évocation

Le principal grief formulé contre les évocateurs est que leur magie est trop simpliste. Bien que la spécialisation dans l'école d'évocation ne vous empêche pas d'utiliser des sorts appartenant à d'autres écoles, les capacités de votre sous-classe font des dégâts l'option la plus attrayante. Si vous jouez un évocateur et que vous trouvez qu'infliger énormément de dégâts bruts n'est pas excitant, si vous aimez contrôler le champ de bataille avec des illusions et des pièges ou séduire des ennemis avec des enchantements, envisagez de demander à votre MD si vous pouvez changer de sous-classe. Cependant, si vous aimez faire exploser vos ennemis, mais souhaitez un peu plus de variété, n’hésitez pas à regarder au-delà de l'école d'évocation pour trouver des sorts qui compléteront votre arsenal, en essayant de garder un équilibre d'environ 50/50 entre les sorts d'évocation et les autres dans votre livre de sorts.

Notez aussi que, bien que la sélection de sorts de l'évocateur soit remplie de dégâts élémentaires, les types de dégâts les plus puissants du jeu (force, radiant et nécrotique) sont malheureusement sous-représentés dans les sorts d'évocation. Projectile magique vous servira dès le niveau 1, mais c'est le seul sort qui inflige l'un de ces trois types de dégâts jusqu'à ce que vous puissiez récupérer main de Bigby en tant que magicien de niveau 9 ou rayon de soleil au niveau 11. Ce ne sera généralement pas un problème, mais prenez des précautions particulières contre les morts-vivants incorporels comme les spectres ou les fantômes. Étant donné que ces monstres n'ont pas de forme physique, ils sont très résistants aux dégâts élémentaires, rendant vos sorts préférés totalement inutiles contre eux.

Exemple de personnage

En tant que magicien, vous choisissez votre tradition arcanique au niveau 2. Cela vous laisse un peu de temps pour déterminer votre style de jeu avant de sélectionner votre sous-classe préférée. Vous pourrez avoir l'impression que la magie de l'évocation est un peu terne aux débuts, car vous avez très peu d'emplacements de sorts, mais au fur et à mesure que vous progressez, vous constaterez que vous aurez plus d'emplacements de sorts de bas niveau que nécessaire, et vous pourrez facilement les transformer en dégâts conséquents sans avoir à revenir vers des sorts mineurs.

Vous devriez choisir une race qui améliore votre Intelligence et votre Dextérité ou votre Constitution. En tant que magicien, l'Intelligence est votre caractéristique la plus importante. Vos sorts sont alimentés par votre connaissance des ​​arcanes, et améliorer cette compréhension vous permet de toucher plus facilement avec des sorts et rend plus difficile les jets de sauvegarde de vos ennemis. En tant que tels, les gnomes sont de fantastiques magiciens, leur intelligence innée en faisant de bons étudiants. Les hauts-elfes sont également d'excellents magiciens, car ils gagnent un bonus en Dextérité et en Intelligence, et ils gagnent également un sort mineur supplémentaire. La variante de l'humain est également un bon choix pour un magicien.

Pour l'équipement, et étant donné que vous choisirez probablement au moins un sort mineur infligeant des dégâts à distance, vous pouvez prendre un bâton pour bénéficier d'un peu de protection. Le choix entre une sacoche à composantes ou un focaliseur arcanique est purement une question de saveur, et choisir un sac d'érudit ou d'explorateur est une décision assez insignifiante. Un sac d’érudit sera plus utile dans une campagne urbaine, mais si vous envisagez de voyager à travers un territoire, un sac d'explorateur sera meilleur.

Sorts

Les magiciens peuvent copier dans leur grimoire de nombreux sorts, de sorte que choisir ses sorts à chaque niveau n'est pas une tâche critique. Néanmoins, il peut être utile de faire des choix clairs, en particulier si votre MD ne donne pas beaucoup de parchemins à copier ou ne vous fait pas affronter de nombreux magiciens ennemis avec leur grimoire. En tant que magicien de niveau 1, votre livre de sorts commence avec six sorts et vous pouvez préparer un nombre de sorts égal à votre modificateur d'Intelligence + votre niveau de magicien (minimum un sort). N'oubliez pas que tous ces sorts doivent provenir de la liste de sorts de magicien. Vous commencez également à jouer avec trois sorts mineurs, issus eux aussi de la liste de sorts de magicien. Vous gagnerez ensuite deux nouveaux sorts de magicien à chaque niveau et de nouveaux sorts mineurs de temps en temps, alors n'oubliez pas de jeter un œil à la table du magicien lorsque vous gagnez un nouveau niveau.

Lors de la sélection de vos sorts mineurs, choisissez de préférence ceux qui forcent l'ennemi à effectuer un jet de sauvegarde plutôt que ceux qui vous demandent de faire un jet d'attaque avec un sort, car la capacité Sort mineur puissant que vous obtenez au niveau 6 rend vos sorts mineurs basés sur un jet de sauvegarde encore plus puissant. Étrangement, cela signifie choisir des sorts mineurs qui ne sont pas de l'école d'évocation mais plutôt de l'école d'invocation. C'est bizarre mais dans tous les cas aspersion d'acide et vaporisation de poison sont de bonnes options.

En tant qu'évocateur, vous devriez choisir au moins trois sorts offensifs, un sort défensif et deux sorts sociaux ou de soutien dans votre livre de sorts, en fonction de la manière dont vous voulez jouer votre personnage. Cette liste n'est toutefois là que pour vous aider à démarrer si vous jouez un magicien évocateur pour la première fois. Avec l'expérience, vous pouvez bien entendu choisir d'autres sorts.

Aux niveaux supérieurs

En tant que magicien, vous gagnez naturellement deux nouveaux sorts à chaque niveau. Vous pouvez également copier les sorts d'un parchemin ou d'un autre livre de sorts sur votre grimoire. Lorsque vous gagnez des niveaux, votre première priorité est d'optimiser votre Intelligence. Montez-là à 20 dès que possible pour rendre vos sorts plus forts dès que possible ! Une fois cela fait, envisagez de prendre quelques dons au lieu d'augmenter d'autres caractéristiques. Même si vous ne vous spécialisez pas dans un seul élément, Adepte des éléments (froid) est une excellente idée, car le froid est le type de dégâts contre lequel on résiste le plus souvent à D&D, mais ses sorts peuvent être très puissants (cône de froid est exceptionnel). Bien sûr, Adepte des éléments (feu) est également utile simplement parce qu'il existe de nombreux sorts de feu. Mage offensif est aussi un don utile, surtout si votre MD aime les rencontres dans la nature qui commencent à longue distance. Esprit affûté a également des utilisations intéressantes dans l'exploration et le jeu de rôle, et un +1 en Intelligence est utile si vous avez commencé avec une valeur impaire dans cette caractéristique.

Au-delà des dons, gardez aussi un œil sur les sorts les plus puissants et les plus destructeurs à chaque niveau, et cherchez ceux qui vous semblent le plus amusant. Boule de feu et éclair sont des options à la fois excellentes et emblématiques qui représentent une augmentation considérable de puissance pour les magiciens lorsqu'ils atteignent le niveau 5.

evoker

Basé sur un article de James Haeck, traduit par blueace