Talos

Dieu des tempêtes, CM [Tempête]

Talos, également connu comme le Seigneur des Tempêtes, est la plus grande divinité des tempêtes et des destructions de Faerûn. Son dogme exige une obéissance totale de la part de ses clercs, leur demandant de répandre la destruction là où ils le peuvent.

Le Seigneur des Tempêtes

Talos

Trois éclairs convergeant en un point central

Talos incarne les forces destructrices naturelles. C'est le dieu des tempêtes, des incendies de forêt, des tremblements de terre, des tornades, des ouragans, bref, de la destruction sous toutes ses formes. Il attire tous ceux qui aiment piller, voler et ravager. Ses actes semblent souvent mesquins et vengeurs, mais la plupart du temps ils sont motivés par la colère et le désir de toujours paraître fort. Il aime voir ses fidèles casser, inonder ou détruire de quelque manière que ce soit. Talos est comme un enfant malicieux et capricieux dont la colère n'a pas de limite et qui se prouve qu'il existe en faisant pleuvoir la dévastation sur ceux qui sont trop faibles pour s'opposer à lui.

Histoire et relation

Talos a été engendré par la première bataille entre Séluné et Shar. Il est maintenant le leader des dieux de la fureur : Aurile, Malar, Umberlie et lui-même. Bien qu'il soit tenté de lui usurper ses attributions, il est en relation étroite et cordiale avec Aurile. Ses relations avec Umberlie sont plus proches du flirt, malgré la rivalité qui les sépare. Par contre, il ne travaille avec le Seigneur Bestial que contraint et forcé, et Malar le tuerait s'il en avait l'occasion. À plusieurs occasions, Talos a élevé un mortel au rang de dieu, uniquement pour l'obliger à se consumer à son service. Talos a aussi essayé de s'approprier la suprématie sur la magie destructive et sauvage sous le nom d'emprunt de Malyk, mais il a été arrêté par Mystra et il se consacre dorénavant à d'autres moyens audacieux d'accroître son pouvoir. Il déteste les dieux qui défendent la construction, l'apprentissage et la nature et il hait plus particulièrement ceux qui ont l'audace de vouloir dompter le climat. Sa liste d'ennemis comprend Chauntéa, Eldath, Lathandre, Mystra, Sunie, Deneir, Gond, Heaum, Mailikki, Oghma, Shiallia et Tyr.

Clergé et temples

La vie est une combinaison de chaos et de hasard, c'est pourquoi il faut vous saisir de toutes les occasions car Talos peut décider de s'emparer de vous à n'importe quel moment. Prêchez la puissance de Talos et faites comprendre à tous l'étendue des forces qu'il contrôle. Marchez sans peur à travers les tempêtes, les feux de forêts, les tremblements de terre et tous les autres désastres car le pouvoir de Talos vous protège. Faites cela en public lorsque c'est possible, afin que tous sachent que seul Talos peut les protéger. Faites naître la peur de Talos dans le cœur de ceux que vous rencontrez. Montrez-leur les destructions dont Talos et ses serviteurs sont capables. Pour éviter de tâter de sa colère, priez-le énergiquement et dites à tous que cela, et cela seul, peut les protéger de la fureur des ouragans, de la grêle, des vents, des inondations, de la sécheresse, du blizzard, des tornades et des autres catastrophes naturelles. Lancez ces forces contre vos ennemis si Talos juge une personne ou un endroit digne d'être défendu. Nul ne peut ignorer Talos, et l'on doit s'agenouiller pour le vénérer. Proclamez ce message partout et montrez la destruction que peut provoquer le moindre serviteur de Talos.

Talos a toujours trop peu d'adorateurs à son goût, et son clergé a pour tache de parcourir le monde pour proclamer sa grandeur et convertir de nouveaux fidèles, soit par peur, soit par attirance pour le pouvoir primitif à leur disposition. En tant qu'exemples édifiants, les prêtres fatalistes de Talos se plaisent au cours de leurs voyages à laisser libre cours à leurs envies de destruction, guidés par le hasard ou l'amertume, et désireux de faire un exemple de toute personne s'opposant à eux ou cherchant à les empêcher de pénétrer dans une communauté ou de suivre une route. Certains prêtres pillent, brûlent et volent avec autant d'enthousiasme que n'importe quel brigand. Ces pratiques ont pour conséquence que les localités ayant eu maille à partir avec le clergé de Talos engagent un groupe d'aventuriers « à résidence » pour se protéger. Talos ne fait aucun reproche aux clercs qui cherchent à satisfaire leurs désirs de richesse, de nourriture, le luxe et de comportement débridé, du moment qu'ils déclenchent une tempête ou se livrent à un acte spectaculaire de destruction sans raison, au moins deux ou trois fois par mois. C'est pourquoi une partie du clergé vit comme des brigands lunatiques pour répandre la parole de Talos comme ils le doivent, et le reste du temps, ils se déguisent pour fureter à la poursuite de richesses.

Vu la réputation de l'Église, la plupart des temples et des sanctuaires dédiés à Talos sont clandestins. La vénération de Talos est interdite dans de nombreuses nations. Et lorsqu'ils sont autorisés, les temples dédiés à Talos ressemblent plus à des forteresses (ou sont au moins protégés par une enceinte), car ils servent souvent de refuge aux fidèles de Talos contre une foule en colère. Ces lieux de culte semblent toujours se trouver sur le chemin des grandes tempêtes, sur des terrains soumis aux tremblements de terre ou à proximité d'un volcan, dans la zone d'écoulement de la lave. Pourtant, et grâce à Talos, ils en sortent toujours indemnes.

Les talossiens prient pour obtenir leurs sorts à différents moments de la journée au cours de l'année, selon les caprices de Talos lui-même. Ses prêtres célèbrent ses festivals annuels par des grandes cérémonies qui appellent les éclairs et la tempête. Leur rituel le plus sacré est l'Appel du tonnerre, pendant lequel ils tuent un être intelligent par l'électricité. Le rituel le plus courant est la Fureur, qui consiste pour un prêtre à faire une courte prière, puis à lancer des attaques hystériques contre les objets et les gens, espérant ainsi infliger par les armes ou les sorts le plus de dommages possible à une communauté, tout en hurlant le nom de Talos, le tout suivi, s'il survit à l'expérience, d'une autre prière. La Fureur est un acte sacré lorsqu'elle est pratiquée seule, mais contre des adversaires redoutables, les membres du clergé de Talos attaquent à plusieurs, ou tentent de disperser les défenseurs pour les attaquer un par un. Les grands prêtres de Talos revêtent une robe bleue, parsemée de traînées écarlates qui semblent parcourues d'éclairs, tandis que leurs subalternes revêtent une robe et une cape noires, ornées de taches et de traînées argentées ou dorées. Le revers de cette robe est systématiquement déchiqueté ou, au moins, irrégulier.

Sources : Dogmes et Panthéon (Spellbooks, 2003), Forgotten Realms Wiki