Le Nuage

La terrasse du Nuage doit son nom au fait que ce quartier de la ville est très régulièrement baigné par la brume. Il est rare de voir les toits des maisons tellement celle-ci est basse. Le nuage est avant tout le quartier des archives et des écoles, c'est ici que vivent les intellectuels de tous genres. L’incontestable culture des habitants du Nuage, seule terrasse avec la Haute Terrasse à compter plus de 50% de ses habitants sachant lire et écrire correctement, ont développé chez nombre d'entre eux un sentiment de supériorité intellectuelle qui débouche souvent sur un profond mépris pour les habitants des autres terrasses.

Le Nuage est découpé en trois zones. La plus basse, celle qui touche la terrasse de la Prospérité, est la strate du Plafond Bas. C'est là qu'on trouve les étudiants, les professeurs et les scientifiques. La deuxième, qui s'étend du temple jusqu'à la promenade des brouillards, est principalement peuplée par les philosophes, les mystiques, les hommes de foi. C'est la strate des Brumes. Enfin la troisième, la plus haute et celle qui touche la Haute Terrasse, la strate de la Blanche Chaussée, est une sorte de bidon-ville de luxe. Y vivent de riches bourgeois qui veulent accéder à la Haute Terrasse, mais qui n'en ont pas encore gagné le droit, faute de posséder un titre de noblesse, ou bien encore de nombreux apprentis magiciens qui n'ont pas encore eu le droit de s'installer aux Pics des Mages. Ici les gens louent mais n'achètent pas, afin de bien faire voir que leur situation est temporaire.

La milice de cette terrasse porte des brassards de couleur argent/gris. Il y a 3 postes de gardes sur le Nuage.

♦ Voir l'atlas de Laelith.

Lieux particuliers

Auberge du Lion au Béret [rue du Nuage, H6]. En journée l’auberge est un lieu calme où certaines personnes passent l’après-midi à bouquiner sur une table alors que d’autres s'installent dans la rue et lézardent au soleil. Mais l’auberge change de tournure en début de soirée lorsque des groupes de bardes peu, voire pas connus, viennent distraire les clients.

Bibliothèque de la Foi [H5]. Cette bibliothèque sans fenêtre accueille des milliers de livres traitant des cultes du monde entier, ainsi que les ouvrages ne trouvant pas leur place à la bibliothèque Matérialiste Universelle, comme ceux traitant des mythes et des légendes. Il n'y a aucun classement, ce qui rend la recherche difficile voire impossible. Yquem, un gnome de 48 ans, est un des conservateurs de la bibliothèque de la Foi. Il vit dans un véritable capharnaüm où les piles de livres forment une sorte de grotte à l'intérieur même de la bibliothèque. Il est en particulier responsable de comptabiliser les livres que la Direction de la Bibliothèque a décidé de livrer au feu purificateur. Il en profite alors pour récupérer des ouvrages et s'est créé sa bibliothèque personnelle secrète. C'est un amateur de bons vins et il apprécie particulièrement de fumer la pipe.

Bibliothèque Matérialiste Universelle [I6]. D'après les Laelitiens, c'est la plus grande bibliothèque du monde connu avec plus de 80000 livres consultables en son sein. Seuls les ouvrages traitant de thèmes vérifiés y sont entreposés. Tout ce qui concerne les légendes et les mythes n'a pas sa place ici.

Jardins supérieurs [I7]. 172 différentes espèces d'arbres sont plantées dans ce jardin. C'est l'endroit de promenade favori des intellectuels de la ville.

La Colombe [1 rue Sous les murs, H7]. L'annexe pour la terrasse du Nuage de la guilde des ménestrels, dont le siège principal, la Haute Maison, et lui situé sur la terrasse de la Prospérité, tout près du théâtre. Comme sur les autres terrasses, cette annexe offre le gîte à tous les ménestrels et troubadours de passage. Occasionnellement, on y donne des cours de chant et de musique.

La Langue Coupée [échelle du Coude, H7]. Une guilde de voleurs un peu différente. Voir la page consacrée pour plus de détails.

Le Salammatin [parc de la Vérité, H7]. Au second étage d'une anonyme baraque se trouvait la rédaction du Salammatin, une feuille de parchemin hebdomadaire destinée à l'affichage public et qui communique les petites nouvelles du quartier. Le journal disparaît malheureusement en 1486 suite à un incendie criminel. Mais dès le jour suivant sort le numéro 1 de La Gazette de Laelith sous l'initiative d'Ansar Allamra.

Pont des Sourires [H7]. Ce pont a été détruit suite à une tentative ratée d'assassinat d'un Roi-Dieu sur le dit pont. N'en reste aujourd'hui qu'un petit promontoire sur la faille.

Porte des Mages [H4]. Réservée aux magiciens se rendant aux Pics des Mages. Voir la page consacrée pour plus de détails.

Temple du Nuage [I5]. Voir la page consacrée pour plus de détails.

Université Matérialiste Universelle [I6]. C'est de cette université que sortent les grands scientifiques de Laelith. On y enseigne les mathématiques, la médecine, les langues, la politique, les sciences. Sa capacité d'accueil est de plus de 200 étudiants que forment une vingtaine de professeurs de renommée mondiale.