La Haute Terrasse

Dominant la ville, la Haute Terrasse est séparée des autres par une épaisse muraille. C'est le quartier de la noblesse et le centre administratif de la cité. Des prêtres haut-placés dans la hiérarchie des temples et quelques riches magiciens y sont également installés. Ici tout est luxe et puissance, autant dans les vêtements que sur les habitations. N'y entre pas qui veut non plus, un contrôle strict est effectué à l'entrée de la terrasse, et les gardes n'hésitent pas à inoculer un poison à effet lent aux étrangers afin d'être sûrs de les voir ressortir dans les 6 heures qui suivent pour qu'on leur donne l'antidote. La terrasse est divisée en trois zones distinctes : le haut-quartier, le palais, et les Pics des Mages.

La milice de cette terrasse porte des brassards de couleur rouge. Il y a 4 postes de gardes sur la Haute Terrasse, l'un d'entre eux étant le corps d'élite de la Garde Pourpre.

♦ Voir l'atlas de Laelith.

Lieux particuliers

Bâtiments de la CAR [E4]. La compagnie aérienne royale, qui utilise les 5 shédras de la cité.

Chariot qui monte [F6]. C'est le nom du funiculaire souterrain qui relie la Haute Terrasse au port. Deux chariots, l'un montant tandis que l'autre descend, permettent ainsi de passer en toute discrétion du petit fort sur les quais à la Haute Terrasse. Y transitent des personnalités importantes, des espions, des marchandises, et même le Roi-Dieu.

LAETICIA LUNALIA

Originaire de Laelith et ancienne ouvrière de la Main qui travaille, elle doit son ascension sociale à sa grande intelligence, à son sens des affaires, et à sa beauté. Elle exerce une réelle fascination sur la majorité des habitants de la Haute Terrasse et serait la cause de nombreux duels et suicides. Bien que célibataire, la rumeur prétend qu'elle entretient une relation avec Gildas, le maître de la Haute Guilde.

Échelle des Mille marches [E7]. Plus ancienne rue de Laelith, c'est l'unique point d'entrée officiel de la Haute Terrasse. Deux postes de garde y sont installés. Fouille automatique, et on n'hésite pas à inoculer un poison à effet lent à toutes personnes suspectes, obligeant ainsi ceux-ci à revenir au poste de garde à leur sortie du quartier, pour un nouveau contrôle.

Enclos des Varans Sacrés [F5]. Un couple de lézards géants fut ramené ici il y a des siècles par un Roi-Dieu d'une campagne en Egonzasthan. Ses successeurs continuent d'honorer cet épisode de l'histoire de la cité en protégeant les descendants de ces animaux, qui vivent pratiquement en permanence cachés dans les grottes installés dans leur enclos, une enceinte en pierre de 3 mètres de haut.

Esplanade de la Demi-Lune [E5]. C'est sur le parvis du palais que le Roi-Dieu accorde ses rares audiences publiques. Ces jours-là, l'esplanade se remplie d'une foule bigarrée qui mélange pauvres et nobles.

Jardins des Courtisans [F5]. Lieu de promenade romantique par excellence pour tous les nobles de la haute Terrasse, jeunes et moins jeunes. Très joli point de vue sur la cité.

Jardins du Palais [F5]. La partie nord de ces jardins abritait autrefois un grand zoo, mais celui-ci a été fermé il y a de nombreuses années, et suite à cela toute la zone a été complètement délaissée et abandonnée. La végétation a alors tout envahi, et ces jardins ressemblent de nos jours plus à une jungle qu'à autre chose.

Palais du Roi-Dieu [C5/D5]. C'est là que vie l'actuel Roi-Dieu, Taephanerys XIV, dans son palais aux 5000 pièces, dont moins de 2000 sont en réalité occupées. La palais accueille nombre de prêtres effectuant des travaux administratifs, les temples étant réservés aux cultes, et non pas au tâches administratives.

Pics des MagesVoir la page consacrée pour plus de détails.

  • Tour Mineure (Académie Tolérée de Magie) [E4]
  • Tour Majeure (Grands maîtres) [D4]
  • Tour de l'Échec (Magie noire) [D3]

Shédra

Prisons et tribunaux [E4/F4]. Voir la page consacrée pour plus de détails.

Sanctuaire du Divin [C6]. Situé au sud du palais, c'est le cimetière des Rois-Dieux. Quelques illuminés aimeraient s'y promener la nuit, bien que cela soit interdit et que le lieu ait la réputation d'être hanté.

Tavernes.

  • Estaminet de la Marotte [impasse du petit Clerc, F5]. Golthron d'Aeschner.

Les shédras

Animaux préhistoriques possédants des ailes d'une envergure de plus de 6 mètres chacune, les shédras appartiennent à la Compagnie Aérienne Royale (la C.A.R.) et il est fréquent de les voir voler dans le ciel de la cité, autant pour des missions de surveillance que pour transporter rapidement, d'un bout à l'autre de la ville, des nobles ou de hautes personnalités. De plus, les shédras sont capables de porter des charges dépassants les 300 kg. On n'a jamais vu mourir un shédra de mort naturelle, mais, aujourd'hui, la C.A.R n'en possède plus que cinq spécimens.